Le Quatrième Monde (Fourth World Omnibus) -- Votre note ?
39 votes


Le Quatrième Monde (Fourth World Omnibus)

Jack Kirby
vendredi 31 octobre 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 15%

Les fans de Marvel connaissent Jack Kirby, le dessinateur qui a co-créé (sans toutefois bénéficier des droits d’auteur qui auraient du aller avec...) avec Stan Lee les héros qui font aujourd’hui le bonheur et les profits d’Hollywood, tels que Captain America, Les Quatre Fantastiques, Les X-Men, Thor, Hulk... On connaît moins en France le Jack Kirby passé à l’ennemi, qui a créé seul, à la fois comme scénariste et dessinateur, en quelques mois, un véritable univers ! Malheureusement la saga, sans doute un peu trop touffue et trop pointue pour l’époque n’a jamais véritablement trouvé son public. Mais quelques dizaines d’années plus tard, avec le recul, quel régal !

Certains en avaient rêvé, Kirby l’a fait : il a dessiné Superman ! Malheureusement, les mains et les doigts sans doute liés par une charte graphique ultra-contraignante, son superman ne sort pas de l’ordinaire du personnage dessiné par de nombreux aristes avant lui et après lui... Pour le reste, en revanche, on retrouve le Jack Kirby qui a fait les grandes heures de l’âge d’or de Marvel.

Par obligation ( il a signé un contrat...), il reprend une série existante, celle de Jimmy Olsen, l’ami de Superman. Et en crée trois autres en paralléle : New Gods, Forever People et Mister Miracle qu’on retrouve à l’époque en France uniquement en petit format, hélas, dans Aventures Fiction (éitions Aredit / Artima).

Celle qui est au centre de la saga, c’est celle des néo-dieux. Très librement inspirée de la Bible, elle oppose deux mondes, celui de New Genesis( la Génèse) et celui d’Apokolips ( l’Apocalypse). Le premier est une sorte d’eden peuplé de créatures d’une grande beauté, vivant dans une harmonie parfaite, dirigée par un Highfather ressemblant à l’image qu’on peut se faire de Moïse... alors que l’autre est une société hyper-industrialisée fondée sur l’esclavage, dirigée par un certain Darkseid qu’on va retrouver dans chacune des 4 séries dessinées par Kirby.

De ces quatre séries, la moins inspirée est sans nul doute celle dans laquelle on retrouve Superman, qui a bien du mal à cohabiter avec les autres créations de Kirby, qui recrée par l’occasion une équipe constituée des enfants d’une autre équipe qu’il avait créée dans les années 40, avant d’arriver chez Marvel. Le résultat n’est pas très heureux, mais la série introduit le personnage de Darkseid et ses alliés terriens, l’inter-gang...

La série Forever People nous plonge davantage dans l’univers de New Genesis, sans vraiment le dire. On y retrouve une autre équipe, dans une ambiance hippie très "seventies", capable de se déplacer par une forme de téléportation et surtout de se fondre en un personnage doté de pouvoirs immenses, Infinity Man.

Mais le véritable coeur de la saga du quatrième monde est constitué des deux séries New Gods (les nouveaux dieux ou néo-dieux) et Mister Miracle avec deux héros, Orion et Scott Free, directement en prise avec l’ennemi juré de New Genesis : Dakseid.

Là, on se retrouve dans un univers à la Kirby, très orienté SF mais dans lequel les fans de Marvel pourront retrouver facilement quelques repères... Attention, il ne s’agit pas de dire que Kirby s’est auto-plagié en amenant chez DC des concepts développés chez Marvel. Mais il faut bien avouer que New Genesis rappelle à de nombreux égards le monde d’Asgard ; qu’un personnage tel que celui du Courreur Noir rappelle celui du Surfeur d’Argent (avec des skis à la place du surf...) ; que Guardian, avec son bouclier, n’est pas très loin d’un certain Captain America. Tout cela est vrai. Mais il faut aussi reconnaître que des personnages importants tels que Darseid, Metron, Mantis, Desaad, Orion ou Mister Miracle n’ont pas vraiment d’équivalent chez Marvel, de même que des personnages secondaires comme Granny Goodness ou Kalibak.

En réalité, le seul reproche qu’on puisse faire à Jack Kirby avec cette saga est d’avoir fait preuve de trop de créativité et d’imagination ! En quelques dizaines de pages issues des quatres comics cités ci-dessus, il invente les tube-booms, les boïtes mères, l’équation d’anti-vie, l’astro-force, la Source, la ville de Supertown, les rayons alpha et oméga... C’est peut être trop pour les lecteurs de l’époque qui, en outre, ne sont pas encore familiers du concept de "crossover" qui sera développé ensuite par... Marvel, que Kirby finira par rejoindre pour reprendre une collaboration qui n’aurait sans doute jamais du cesser.

Quoi qu’il en soit et sans prendre parti pour l’un ou l’autre, Kirby aura prouvé en s’éloignant de Marvel (avec laquelle il a eu quelues litiges de droits dauteurs..) qu’il n’était pas un "simple" dessinateur, mais un véritable auteur, capable de créer des personnages complexes et attachants ainsi qu’un véritable univers, cohérent et fascinant. S’il n’a pas rencontré le succès espéré, ce n’est pas par manque de talent, bien au contraire, c’est probablement juste parce qu’il était trop en avance sur son temps !

Aujourd’hui, on ne pose plus guère la question du talent de Jack Kirby, unanimement reconnu. Mais il faut se mettre à la place des lecteurs de l’époque. Au début des années 70, il fallait vraiment vraimet être un fan de SF averti pour saisir la portée et le potentiel de l’univers imaginé par Kirby. Le public des comics de l’époque n’a pas adhéré à sa vision, hélas... mais aujourd’hui, on a heureusement l’occasion de relire l’oeuvre de Kirby avec un peu de recul et de l’apprécier à sa juste valeur. Malheureusement, vous aurez beaucoup de mal à remettre la main sur les versiosn françaises de ces comics, publiés pour la plupart dans Aventures Fiction, en petit format... Ceux d’entre vous, chers internautes, qui lisent l’anglais pourront en revanche sans problème se procurer les recueuils de la saga.

Il n’ya plus qu’à espérer qu’un jour ou l’autre les New Gods seront portés à l’écran, comme les Vengeurs ou les Gardiens De La Galaxie ! Mais en attendant, car on risque d’attendre longtemps compte tenu des problèmes juridiques que cela pourrait soulever, n’hésitez pas à découvrir cette fascinante saga qui, à ce jour, est finalement la seule à mêler les univers de DC et de Marvel.

Cliquer ici pour commander l’album sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite