Le Cerveau Solitaire -- Votre note ?
5 votes


Le Cerveau Solitaire

Jeff Sutton
vendredi 11 janvier 2008
par Didier Giraud
popularité : 6%

Quand on lit Le Cerveau Solitaire, on ne peut s’empêcher de penser à des romans comme La Faune de l’Espace, de Van Vogt, à un film comme Planète Interdite ou à certains épisodes de Star Trek (la série classique, pour laquelle ce roman aurait fait un excellent scénario) : vous l’aurez compris, nous sommes ici dans la Science Fiction "à l’ancienne" ... mais qui n’a pas pris une ride !

Lorsque le vaisseau spatial Alpha-Tauri se pose sur la planète Kado 1, Keim, le télépathe de l’équipage, ressent d’étranges impressions... comme un bruit de fond dans son esprit.

Ses inquiétudes ne tardent pas à être confirmées, car la planète s’avère un véritable mystère sur le plan de l’évolution : seules deux races d’animaux y sont présentes, des mulots et des mouettes. De plus, leur comportement, et notamment leur regard, devient rapidement anormal et inquiétant ...

Keim va finir par découvrir que les autres races ont été exterminées par une entité extrêmement agressive et puissante ... une entité qui est le dernier de sa race et qui n’a qu’une seule idée en tête, embarquer sur leur vaisseau, quitter cette planète et aller sur terre pour se reproduite ... et le massacre pourra recommencer.

En dire plus sur ce roman serait un scandale ! Car son principal intérêt réside précisément dans le suspense, et la formidable partie d’échecs qui va se dérouler entre Keim et l’Entité, dotée de puissants pouvoirs psychiques.

Ecrit dans un style très simple et très direct, Le Cerveau Solitaire se lit facilement et rapidement, presque comme un regarde un film ! Et l’alternance du récit entre le point de vue du héros humain et le point de vue de son ennemi extra-terrestre s’avère un procédé particulièrement efficace en donnant au lecteur une vue extérieure et privilégiée sur la lutte désespérée du télépathe pour empêcher l’entité d’atteindre la terre.

Je l’avoue, je ne suis probablement pas objectif avec ce roman, le numéro 1 de la collection Le Masque, qui a été pour moi LA collection avec laquelle j’ai découvert la SF, Le Cerveau Solitaire ayant été une des lectures ayant marqué mon adolescence, au même titre (dans un registre différent) que Fondation d’Asimov ou Jack Barron et l’Eternité de Spinrad.

Même si Le cerveau Solitaire n’atteint pas le niveau de ces oeuvres majeures de la SF, il reste un excellent roman, pasionnant, qui vous fera passer 2 ou 3 très bonnes heures de lecture.

Ma recommandation est donc claire : lisez le, vous ne le regretterez pas !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


Vous ne le trouverez que d’occasion ... mais par chance, la collection Le Masque n’étant pas très recherchée, il ne vous en coûtera probablement que 2 ou 3 euros !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite