Linda Hamilton -- Votre note ?


Linda Hamilton

Sarah Connor ? Bam ! Bam ! Bam !
lundi 24 novembre 2008
par Didier Giraud
popularité : 5%

Rarement on aura vu une même actrice interpréter un même personnage dans un film et sa suite de manière aussi différente. Dans l’un, elle était une nunuche maladroite et timorée, subissant les événements... dans l’autre elle devient une implacable tueuse, limite psychopathe. Fort, très fort !

La première apparition de Linda Hamilton dans un film fantastique remonte à 1984, dans un film portant parfois le titre d’horror Kid et parfois le titre Les Enfants du Maïs, inspiré d’une nouvelle de Stephen King. Injustement méconnu du grand public, ce film par moments réellement effrayant donne l’occasion à Linda Hamilton de courir en tous sens en poussant des cris aigüs, avec un certain talent.

Mais c’est avec Terminator de James Cameron qu’elle va devenir célèbre ... et devenir également Madame Cameron ! Dans ce premier volet (et le meilleur) de la saga, c’est elle la cible du Terminator, venu du futur pour la supprimer avant qu’elle puisse donner naissance à son fils John, destiné à devenir le chef de la rebellion des humains contre les machines dans l’avenir. Hureusement pour elle, John a envoyé du futur un de ses hommes dans notre présent pour l’aider à s’en sortir ...

Deux ans plus tard, elle pousse à nouveaux des cris aigüs dans King Kong 2 (King Kong Lives, suite du remake de 1976 avec Jessica Lange), un film très justement oublié ...

De 1987 à 1990, elle devient Catherine Chandler dans la série La Belle et la Bête, aux côtés de Ron Perlman (difficile de trouver mieux que lui pour ce genre de rôle). Ce rôle, dans une série de grande qualité, est peut être son meilleur dans le domaine de l’étrange.

En 1990, on la retrouve dans Monsieur Destinée, une comédie fantastique avec le sympathique James Belushi et de nombreux autres acteurs célèbres ou l’étant devenus (Michael Caine, Rene Russo, Courteney Cox), dans un rôle assez insipide qui la met peu en valeur.

C’est en 1991 qu’elle devient véritablement une star : dans Terminator 2, on ne reconnaît plus la Sarah Connor du premier épisode ! C’est désormais Sarah Connor version Rambo, muscles saillants, armée jusqu’aux dents, fréquentant des trafiquants d’armes et agressant le psy qui tente de soigner ce qu’il considère comme un trouble paranoïaque ... jusqu’à l’arrivée d’un nouveau Terminator !

En ce début des années 90 où le culte du corps et les gros films d’action faisaient recette, on se dit alors qu’on n’a pas fini de voir Linda Hamilton, qu’elle pourrait devenir la première actrice américaine spécialisée dans un genre plutôt réservé aux hommes jusqu’alors.

Ensuite, hélas ... mis à part Le Pic de Dante, plus rien, hélas, à se mettre sous la dent, du moins dans le domaine qui nous intéresse. Mais sa carrière n’est pas terminée, tout espoir n’est donc pas perdu. Peut être Gouvernator arrêtera-t-il sa carrière politique pour revenir au cinéma, et retrouver Sarah Connor ?



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite