Evanalda Naissances Arborescentes -- Votre note ?


Evanalda Naissances Arborescentes

Guillaume Orgias-Manzoni
mercredi 24 juin 2009
par Didier Giraud
popularité : 5%

Résumé rédigé par l’auteur lui-même : 2063 serait pour la plupart d’entre nous l’année fatidique ; reste à définir quel scénario choisir ou subir dans un contexte général où chacun redoute secrètement de devenir le prochain contacté, celui qui succombera au phénomène que les médias ont très vite dénommé la Contagion. À tout juste vingt ans, le narrateur se soumet au choix de ses parents en acceptant d’intégrer l’un des éminents Etablissement du Développement Psychique, représentant peut-être son unique chance de salut.

Sous les regards admiratifs et contemplatifs, Johanna était la première à s’exécuter, en allant rapidement encercler son point d’encrage. Le tonnerre, comme offensé, grondaitsournoisement, escorté par une arborescence d’éclairs véritablement incroyable.
Son visage essuyait déjà les premières gouttes de pluie. Le menton relevé, elle affrontait les éléments déchainés avec une assurance inégalable, assumant faire l’offrande de son corps au mastodonte tourmenté. Irrité par son arrogance provocante, l’ogre météorologique déployait ses forces de plus belle et déchirait le ciel de mille feux.
Certains hésitèrent avant de s’engager dans l’arène. Et c’est les mains tremblantes qu’ils accomplirent leur épreuve. La bête furieuse vociférait en faisant trembler les murs de l’enceinte jusqu’à nos corps enveloppés de ferrailles. Nous étions les sujets malheureux d’une partie de poker truquée d’avance, tandis que nos professeurs observaient tranquillement le spectacle, en prenant soin de bien noter nos différentes performances.
Une série d’éclairs foudroyants venus flirter autour des pylônes provoqua l’abandon de huit autres concurrents. Gagnés par la panique, ces derniers coururent se mettre à l’abri du tumulte, sous les regards fustigateurs de nos arbitres. L’un d’eux trébucha sur le dallage glissant, tomba à terre et se recroquevilla sur lui-même. Il demeura ainsi tétanisé de peur durant de longues secondes, les mains tremblantes posées sur la tête, se protégeant comme il le pouvait d’unéventuel foudroiement.
Johanna relâcha brusquement prise, et…




Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2020

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite