Onkalo... quel beau scénario ! -- Votre note ?
14 votes


Onkalo... quel beau scénario !

Michael Madsen
jeudi 19 mai 2011
par giraud
popularité : 10%

Onkalo : caverne, en finnois. Un incroyable projet d’entrepôt, dont la construction a débuté dans les années 70 et qui devrait s’achever en 2100, situé à 500 mètres sous la surface, dans le granit (ce qui censé le mettre à l’abri d’éventuels séismes), destiné à se débarrasser de déchets dont la durée de radioactivité est estimée à environ 100 000 ans. Problème : dans 100 000 ans, où en serons nous, à la surface ?

Face à un tel projet, deux attitudes sont possibles :

- soit on s’estime complètement dépassé par l’échelle temporelle dont il est question, partant du principe que bon nombre d’entre nous ne se sentent que peu concernés par l’état du monde qu’on laissera à nos petits enfants et que, donc, ce qui pourra se passer dans 100 000 ans est du même ordre que l’éventualité de la transformation de notre soleil en trou noir...

- soit on se demande ce qui pourrait se passer si jamais... et là, on plonge en pleine SF ! Car qui peut dire ce que notre civilisation sera devenue dans 1000 siècles ... à supposer que la race humaine ait survécu jusque là !

Imaginons, comme le fait Michael Madsen (rien à voir avec l’acteur américain, comme me l’a signalé le "doc" dans son commentaire ci-dessous) que des êtres humains (ou l’espèce qui nous aura succédé d’ici là) découvrent par hasard Onkalo dans quelques dizaines de milliers d’années... d’ici là, il y a de fortes chances (ou risques) que nos langues actuelles ne soient plus compréhensibles et que les symboles qu’on utilise aujourd’hui - comme par exemple celui qui signale la radioactivité (qui évoque tout autant une hélice d’avion ou un ventilateur) - le soient encore moins... quelle sera la réaction de ceux qui découvriront d’épais murs de béton qui, à l’évidence, ne sont pas l’oeuvre de la nature et abritent quelque chose ?

PNG - 5.9 ko

Mettons à la place de ces habitants de la terre, dans quelques dizaines de milliers d’années... Que ferions nous, nous, si on découvrait quelque chose de ce genre à 500 mètres dans notre sous-sol ? Et bien évidemment, plus les murs seront épais et plus le site sera protégé, plus grandes seront la curiosité et la tentation d’y pénétrer !

Qu’avons-nous, d’ailleurs, de ce que nous avons découvert, en Egypte ou ailleurs ? Bien évidemment, nous avons fait ce qu’il fallait pour découvrir ce qui était enfermé, caché, enselveli, ce qui nous a parfois permis de découvrir des squelettes, des momies ou des trésors archéologiques...

Et qu’arrivera-t-il à ce moment là ? Si la biologie des êtres vivants n’a pas trop changé d’ici là, ils tomberont malades et mourront. C’est comme ça que naissent parfois les légendes. On a souvent parlé des malédictions qui menaçaient ceux qui profanaient certains tombeaux....

Et si la fameuse malédiction du pharaon (qui a touché, paraît-il, les archéologues ayant exhumé Toutakhamon) n’était rien d’autre que cela : l’ouverture d’un site qui n’aurait jamais du être ouvert, qui recelait des traces d’une ancienne science, d’une magie ou d’une technologie oubliée mais mortelle pour ceux qui y ont été exposés ?

Peut être un jour trouverons-nous, sous les mers, sous terre ou sous la glace, des vestiges de civilisations oubliées. Nous aurons alors intérêt à penser à Onkalo... et à ne pas ouvrir n’importe quoi n’importe comment !

Quoi qu’il en soit, on ne peut que regretter que Michael Madsen ait choisi la forme du reportage / documentaire pour évoquer ces questions. Peut-être aurait-il pu faire aussi bien passer le message avec un "vrai" film de SF !



Commentaires  (fermé)

Logo de giraud
dimanche 22 mai 2011 à 13h53, par  giraud

Je ne voulais pas dire qu’Onkalo représentait un danger. En fait j’imaginais (comme le réalisateur) que, pour des raisons diverses et variées (cataclysme naturel, épidémie, chute d’astéroïde, guerre nucléaire ... on a le choix) d’ici 100 000 ans, on pourrait très bien avoir oublié Onkalo ! Que sera l’espèce humaine d’ici là, même sans radioactivité, on n’en sait rien (à supposer qu’on soit encore là). Et dans ce cas, ce qui passerait pour ceux qui tomberaient sur Onkalo par hasard (un forage par exemple) serait probablement assez étrange...

Logo de Gulzar Joby
dimanche 22 mai 2011 à 12h25, par  Gulzar Joby

en fait, il ne s’agit pas vraiment d’écologie, au sens politique... ce mot finit par nous rendre idiot ! avoir un enfouissement radioactif, même fuyant, ne va pas faire disparaître la nature, mais en modifier la répartition biologique, une espèce d’arbre à la place d’une autre par exemple, comme sur le site de Tchernobyl.
par contre, il existe une seule espèce humaine... Donc, les anomalies génétiques, les maladies affectent grandement les humains. à très forte dose de radioactivité, nous dégénérons. mais il faudrait que la Terre soit vraiment couverte de zones radioactives, ce que la modeste activité nucléaire est incapable de faire, sauf en cas de prolifération de sites nucléaires.
il existe des projets de mini centrales domestiques, à enfouir dans le jardin, des cargos centrale, qui alimenteront des îles, des villes, des petits pays, projet russe en cours.
plus de détails dans un futur article sur le blog36, qui tarde à être écrit...

Logo de giraud
vendredi 20 mai 2011 à 00h01, par  giraud

Pour être franc... je ne l’ai même pas vu ! Le film / documentaire s’appelle Into Eternity. L’article ne porte pas sur le docu, d’ailleurs. C’est juste l’idée, que j’ai trouvée bonne, du poitn de vue SF. Du point de vue écolo, c’est une autre histoire, sur laquelle je ne me prononcerai pas ...

Logo de Gulzar Joby
jeudi 19 mai 2011 à 19h53, par  Gulzar Joby

où as-tu visionné ce documentaire ? ces enfouissements, en attendant une éventuelle technologie de transformation de ces matériaux radioactifs, posent problème, ton article est clair. c’est l’un des arguments très défavorables au nucléaire civil énergétique, en plus des catastrophes liées aux réacteurs.
en même temps, pour la SF, c’est un sujet, effectivement. mince consolation il me semble.. ! mais pour trouver une histoire réellement originale, il faudrait trouver un contexte inédit.

Logo de giraud
jeudi 19 mai 2011 à 15h32, par  giraud

Oups ... je corrige !

Logo de dr frankNfurter
jeudi 19 mai 2011 à 13h39, par  dr frankNfurter

Euh Captain, Michael Madsen est un homonyme, il s’agit là d’un danois :-P

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

4 août 2010 - Les Mondes Etranges sur Facebook !

Désormais, tous les articles comporteront le fameux bouton "j’aime" qui vous permettra de (...)

31 août 2009 - Les Toons plus forts que les super-héros !

Si tout se passe comme prévu ... Disney devrait se payer Marvel, la célèbre "maison des idées" (...)

18 octobre 2008 - Nouvelle brève

Moebius, alias Gir, Alias Jean Giraud, vous connaissez ? C’est LA référence de la bande (...)

11 février 2008 - Black Sheep

Prix du Jury et Prix du Public à Gerardmer, ce Black Sheep est sans doute à ne pas rater, avec (...)

9 janvier 2008 - 30 Jours de Nuit

Encore une adaptation de comics ! Produite par Sam Raimi et réalisée par David Slade (le (...)

publicite