Les Maîtres Cartographes T3 & T4 - Les Tours Du Floovant - L’Eclat De Camerlot -- Votre note ?
3 votes


Les Maîtres Cartographes T3 & T4 - Les Tours Du Floovant - L’Eclat De Camerlot

Scotch Arleston & Paul Glaudel
samedi 22 novembre 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 6%

Lorsqu’Olivre reçoit un message de son père, qui se sent menacé par les sapientistes, Archim décide de l’accompagner à Floovant, la dernière forêt de la planète, la dernière zone non construite de Dandale, abritée par de hautes murailles. Là, ils vont rencontrer de dangereuses créatures mais aussi Lumille, une amie d’enfance d’Olivre. Ils vont surtout découvrir l’étonnant secret du père d’Olivre... Leur quête va ensuite les amener à Floraque, à la recherche d’un certain Camerlot, qui va leur révéler la vérité sur les sapientistes et leur terrible projet...

Avec ces deux albums, Arleston et Glaudel continuent sur la lancée des deux premiers. Les règles de la fantasy traditionnelle sont respectées et le petit groupe s’étoffe peu à peu, avec deux renforts de charme, Lumille et Jedruth, qui vont donc accompagner Archim et Olivre.

Le quatrième volume de la saga joue d’ailleurs à fond la carte du charme, pour ne pas dire plus. Certes, le dessin reste assez sage mais les dialogues sont parfois très explicites pour qui les comprend, avec des situations parfois assez scabreuses et donc pas vraiment à conseiller pour les plus jeunes lecteurs... alors que paradoxalement, le dessin de Glaudel semble tendre vers un style de plus en plus enfantin ! Mais on connaît Arleston et son goût pour les héroïnes sexy (Moréa, Cixy dans la saga de Lanfeust)...

C’est pourtant dans ce quatrième tome, même s’il flirte parfois d’un peu trop près avec le mauvais goût, qu’on va en apprendre le plus sur ces mystérieux sapientistes et sur ce qu’ils veulent faire de Dandale.

JPEG - 214.4 ko

Le scénario tient donc toujours la route, avec quelques surprises qu’on n’avait pas senti venir, puisque c’est du côté d’Olivre qu’elles se situent (son père, son amulette...), et non pas du côté d’Archim qui est pourtant censé être le "héros" de la saga. Un héros certes séducteur, courageux, combatif, mais qui s’avère un peu trop sérieux pour attirer la sympathie du lecteur, qui va davantage s’identifier à son comparse Olivre, voleur, insouciant, un peu naïf... et donc bien plus intéressant !

Il ne reste plus qu’à espérer qu’Arleston nous aura réservé encore quelques surprises pour les deux prochains tomes de la saga, qui sont également les derniers...

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite