The Voices -- Votre note ?


The Voices

Marjane Satrapi
vendredi 15 juillet 2022
par Didier GIRAUD
popularité : 8%

Employé dans une entreprise qui fabrique des baignoires, Jerry Hickfang vit avec son chien Bosco et son chat Monsieur Moustache. Souffrant de schizophrénie, Jerry est suivi par une psychiatre. Mais celle-ci ignore que Jerry a décidé de ne plus prendre le traitement qu’elle lui a prescrit. Depuis, Jerry entend les vois de Bosco, qui représente le côté bienveillant et positif de sa personnalité, et celle de Monsieur Moustache, qui exprime le côté sombre de sa psyché. Amoureux de Fiona, une jeune femme qui travaille à la comptabilité, Jerry la raccompagne lorsqu’il heurte avec sa voiture un cerf. Croyant entendre le cerf l’implorer de l’achever, Jerry lui tranche la gorge. Terrifiée, Fiona s’enfuit et lorsque Jerry la rattrape, elle tombe accidentellement sur son couteau et meurt. Plus perturbé que jamais, Jerry la ramène chez lui et lui coupe la tête, qu’il place dans son réfrigérateur...

Bienvenue dans le monde toujours aussi glauque et fascinant des psychopathes et autres sociopathes qui foisonnent aux Etats Unis (et commencent à arriver chez nous aussi...).

Il y a les irrécupérables, comme Hannibal Lecter (Sixième Sens, Le Silence des Agneaux, Hannibal), les sympathiques comme le fameux Dexter qui essaie de contrôler et de donner un sens à sa maladie mentale en la mettant au service de la lutte contre le mal... et les autres, imprévisibles, comme le Jerry campé par Ryan Reynolds.

JPEG - 66.5 ko

Souvent raillé par la critique, en particulier (et injustement) pour son Green Lantern de 2011, avant d’être enfin reconnu avec son rôle de Deadpool en 2016, Ryan Reynolds livre ici une performance tout en subtilité, avec un personnage plutôt timide, un peu simple d’esprit, tout en étant capable du pire, malgré lui.

Son personnage ne tue en effet pas par plaisir, du moins au début, même si la voix de Monsieur Moustache l’incite à céder à ses pulsions et à répéter l’expérience... Mais à défaut de prendre ses médicaments, Jerry vit dans une sorte de monde idéal, formé d’illusions, où ses victimes continuent de lui parler, elles aussi. Alors que la réalité est toute autre...

JPEG - 66 ko

Dans le micro-genre des films dédiés aux tueurs en série, The Voices occupe une place un peu à part, abordant le sujet sous un angle nouveau. Sans prendre parti et sans rendre son "héros" antipathique ou sympathique, et souvent avec humour, la réalisatrice nous propose avec ce film de nous donner sa vision du combat intérieur qui peut avoir lieu dans l’esprit de ces personnes plus que dérangées, au travers des dialogues confiés au chien Bosco et au chat Monsieur Moustache, représentant chacun un pan de la personnalité de Jerry.

On pourra regretter, même si l’humour (noir !) est très présent tout au long du film, que les dialogues entre le chien, le chat et Jerry ne soient pas plus brillants, plus savoureux et plus drôles. D’autant que dans la version originale, ces voix sont celles de Ryan Reynolds lui-même, ce qui est parfaitement en cohérence avec le scénario du film. En français, en revanche, ces voix s’avèrent terriblement insipides, Jonathan Cohen (la voix française de Ryan Reynolds) n’étant pas un spécialiste du genre, comme peuvent l’être certains professionnels du doublage de voix de films d’animation. Du coup, l’idée géniale à la base du film tombe un peu à l’eau... Alors qu’on imagine qu’avec un minimum de talent (ou de travail), il aurait été possible de faire beaucoup mieux !

JPEG - 52 ko

Sans être réellement ni passionnant, ni enthousiasmant, ni hilarant ni effrayant, The Voices s’avère assez captivant. On se doute assez rapidement que le film ne s’achèvera pas par une happy end hollywoodienne... mais on a en permanence envie de connaître la suite et de voir où la réalisatrice va nous emmener. Très loin, en l’occurrence, avec un final totalement loufoque que n’auraient sans doute pas renié les Monty Pythons (cf. la fin de La Vie de Brian) ! Mais ce final complètement barré n’a pas empêché The Voices de décrocher le Prix Spécial du Jury ainsi que le Prix du Public au festival de Gerardmer, ainsi que le Prix du Public et le Prix Nouveau Genre à l’Etrange Festival !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 14.8 Mo
MPEG4 - 14.8 Mo

Agenda

<<

2024

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite