Ryan Reynolds -- Votre note ?


Ryan Reynolds

mardi 22 décembre 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 23%

Il est franchement beau gosse (il est devenu l’égérie de la marque Boss), a été fiancé à Alanis Morissette avant d’épouser Scarlett Johansson puis Blake Lively... et c’est peut-être un peu pour ça qu’on ne lui fait aucun cadeau ! Il ne s’est certes jamais illustré dans un chef d’oeuvre de la SF, ni même dans les meilleurs films de super-héros, mais ceux auxquels il a participé ne sont pas aussi mauvais que la critique a pu laisser entendre.

Avant d’entamer la carrière cinématographique qu’on lui connaît, Ryan Reynolds a fait ses classes dans des téléfilms et des séries TV. C’est ainsi qu’on a pu le voir en 1993 et 1994 dans 13 épisodes de L’Odyssée Fantastique Ou Imaginaire, puis en 1996 dans Sabrina, L’Apprentie Sorcière de Tibor Takacs, ainsi que Au-Delà Du Réel L’Aventure Continue (1995) et dans X-Files (1996).

En 2000, il passe au grand écran (mais dans un petit rôle) avec Big Monster On Campus, sorti directement en DVD.

JPEG - 59.7 ko

En 2004 en revanche, il est un des personnages principaux de Blade Trinity, un chasseur de Vampire qui s’allie à Blade pour éliminer Dracula. C’est sa première incursion dans l’univers des super-héros. Mais le film, réalisé par David S. Goyer qui a pris la suite de Guillermo Del Toro, n’est pas tout à fait à la hauteur des deux précédents.

En 2005, il s’attaque à un classique du cinéma fantastique avec Amityville, le remake du film de 1979, dans lequel il interprète le personnage de George Lutz, le père de famille. Passé relativement inaperçu en France, le film connaît un franc succès aux Etats Unis.

En 2009, il retrouve l’univers des super-héros Marvel avec X-Men Origins : Wolverine, dans le rôle de Wade Wilson, alias Deadpool. Porté par la popularité du personnage de Wolverine et de l’acteur Hugh Jackman, le film est un succès mais les critiques sont mitigées. De plus, le personnage de Deadpool dans le film n’a pas grand chose à voir avec celui des comics, ce qui agace les fans...

JPEG - 38.6 ko

En 2011, il devient un des plus grands super-heros de DC Comics avec Green Lantern. Le film reçoit un accueil assez partagé, avec des critiques plutôt négatives, aussi bien à l’égard de la réalisation que de l’acteur, et des réactions plutôt positives de la part des fans. Malheureusement, il ne fera pas partie du film consacré à la Ligue de Justice réunissant les plus grands héros DC, prévu pour 2017 et réalisé par Zack Snyder.

L’acteur persévère dans l’univers des comics en 2013 avec RIPD : Brigade Fantôme, une sorte de "buddy movie" dans lequel les deux protagonistes (l’expérimenté Jeff Bridges et le rookie Ryan Reynolds) sont des fantômes affectés au RIPD, le Rest In Peace Department. Trop caricatural, trop "cliché", le film est un échec critique et commercial.

Mais Ryan Reynolds ne se contente pas de tourner dans des blockbusters d’action et sa carrière dans des films plus confidentiels, plus intimistes, à petit budget, n’est pas négligeable.

En 2014, on le retrouve dans une comédie horrifique, The Voices, dans le rôle d’un tueur psychotique qui croit entendre son chat et son chien lui parler...

JPEG - 41.4 ko Et en 2015, Tarsem Singh fait appel à lui pour Renaissances , un thriller de SF ambitieux dans lequel il incarne un personnage qui abrite deux esprits, le sien et celui d’un milliardaire ayant décidé d’utiliser un procédé de réincarnation.

Il retrouvera en 2016 son personnage de Wade Wilson dans Deadpool, qui devrait cette fois être bien plus fidèle aux comics. Epérons que ce soit cette fois une réussite !



Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite