Electric Dreams -- Votre note ?
7 votes


Electric Dreams

dimanche 19 juin 2011
par giraud
popularité : 2%

Faire appel à des spécialistes des musiques de film, c’est bien. Mais demander des morceaux à des stars de la pop et du rock, c’est parfois pas mal non plus ! Cerise sur le gâteau, le scénario d’Electric Dreams se prêtait parfaitement à l’exercice, alors ne boudons pas notre plaisir et dégustons sans modération la B.O. de ce film de SF romantique extrêmement musical !

La musique du film est signée Giorgio Moroder et on ne présente plus celui qu’on retrouvait déjà à la baguette de Midnight Express, mais également de La Féline, de l’Histoire Sans Fin mais aussi de Metropolis, sur lequel il intervint aux côté de Queen et Adam And The Ants... autant de groupes éminemment respectables mais dont l’apport au film de Fritz Lang reste discutable !

Mais ce qui marqua les esprits de ceux qui virent Electric Dreams à l’époque de sa sortie, c’est la remarquable B.O., souvent romantique, mais parfois rythmée et assez diverse (y compris un superbe morceau de violoncelle tiré d’une suite de Jean Sebastien Bach) en dépit de la prédominance de Boy George et son Culture Club.

Il faut dire que le film se prêtait particulièrement à la présence presque omniprésente de la musique : rappelons que l’héroïne était violoncelliste et que l’ordinateur devenu miraculeusement conscient grâce au champagne tombé accidentellement sur ses circuits imprimés (si, si !) fournissait au héros des musiques censées l’aider à la séduire ...

Mais une bonne musique valant mieux que de longs discours, voici quelques morceaux choisis des meilleurs moments musicaux d’Electric Dreams. Mais dites vous bien qu’il y en a d’autres (pas faciles à trouver en écoute sur le net, hélas)... Et le meilleur moyen de tous les écouter reste de voir le film !

Love is love, Culture Club

Together in Electric Dreams, Human League*

The Dream, Culture Club

Cliquer ici pour commander le CD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Avant de se lancer dans une pop parfois un peu insipide, Human League fut sans doute le groupe qui tira les sons les plus incroyables des synthés des années 80. Leurs deux premiers albums, Reproduction et Travelogue sont hautement recommandables à tous ceux qui trouvent quà l’époque Depeche Mode et Orchestral Manoeuvre In The Dark faisaient de la bonne musique, mais un peu trop "soft" ...



Commentaires  (fermé)

Logo de giraud
mardi 21 juin 2011 à 22h34, par  giraud

J’assume tout à fait le côté fleur bleue... j’ai du voir ce film au moins 10 fois (en 30 ans) ! Quant à Love is Love, ce n’est pas forcément ce que j’aurais envie de mettre comme musique d’ambiance pour essayer de battre des records devant des radars pédagogiques (c’est pratique, ils affichent la vitesse !)... mais il faut avouer que dans le film, c’est parfait !

Logo de Laurence
mardi 21 juin 2011 à 21h25, par  Laurence

Ah quelle BO ! Je comprends le Capitaine Giraud : toute une époque ce "Love is Love" de Culture Club...
Mais notre Capitaine serait-il dans une période Fleur Bleue ? Racontez-nous vite !

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite