Code 46 -- Votre note ?
1 vote


Code 46

Michael Winterbottom
samedi 28 janvier 2012
par Didier Giraud
popularité : 3%

William Geld est détective pour une compagnie qui l’envoie enquêter sur un traffic de faux papiers au sein de Sphynx, une société privée. A ce titre, il bénéficie d’un "virus" d’empathie qui lui permet, dans certaines conditions, de lire les pensées. Au cours de son enquête, il rencontre Maria, une jeune femme qu’il va immédiatement soupçonner mais dont il tombe amoureux. Malheureusement pour lui, il s’agit d’un amour sans avenir : leur ADN étant trop proche, il leur est interdit de procréer...

IMG/flv/Code46.flv

La société que nous décrit le film, sans pour autant s’y attarder et donc un peu "en creux", est plutôt fascinante. On y trouve des individus clonés et d’autres nés de façon naturelle, des personnages dont les capacités sont augmentées à l’aide de virus (dont ne sait d’ailleurs pas s’ils sont informatiques ou biologiques), une population qui semble regroupée dans de gigantesques mégapoles, un langage formé de mots d’origines différentes...

Le problème, c’est que rien de tout cela n’est expliqué. A quel "moment" dans le futur le film se situe-t-il ? Si on se repère aux voitures, pas bien loin dans l’avenir... alors comment expliquer la présence de clones adultes ? Et comment en est-on arrivés là ? Et pourquoi ? Pas un seul mot d’explication, pas le moindre indice relatif à une éventuelle guerre ou épidémie, à une catastrophe écologique ou alors à une baisse drastique de la fertilité...

JPEG - 35.6 ko

Si encore cette incertitude servait le propos du film, cela pourrait passer. Mais on a davantage l’impression que tous ces non-dits relèvent de la paresse, du je-m’en-foutisme ou tout simplement de l’incapacité pure et simple à construire un scénario qui tienne la route.

Car pris un par un, ces éléments n’ont rien de bien nouveau si on se souvient de films aussi différents que Bienvenue à Gattaca (pour l’eugénisme ambiant) , Population Zéro ou même Fortress (pour les règles imposées sur les naissances), Matrix ou Johnny Mnemonic (pour les capacités augmentées). Même l’amusant langage "international" était déjà présent dans l’excellente BD Epsilon de Jean-Yves Mitton). Et mis ensemble, ils ne forment pas un ensemble très cohérent, pour les raisons expliquées précédemment.

JPEG - 41.3 ko

Du coup, que reste-t-il du film ? Une histoire d’amour des plus banales entre un enquêteur marié et père de famille et une jeune femme (plus jeune que lui...) un peu en marge de la société. Quoi de plus banal, au fond ? Et l’incompatibilité (au regard de la loi) de leur ADN n’apporte pas grand chose à l’intrigue et au propos du réalisateur.

C’est peu, bien peu, même si Tim Robbins (vu notamment dans Les Evadés) est toujours aussi bon. Car de plus, Michael Winterbottom a fait le choix d’une réalisation tout sauf tapageuse, sans effets spéciaux ni action, ainsi que d’un rythme lent et d’une bande originale très inégale, avec par exemple l’excellent Should I Stay Or Should I Go de The Clash (interprèté en karaoke par Mick Jones !) mais aussi de titres qui rappellent par moments les délires psychédéliques des années 70...

JPEG - 31.7 ko

On ne s’étonnera donc pas que le film ait été nominé au Festival de Venise (et là je sens que je ne vais pas me faire que des amis, mais il faut bien assumer ses opinions), festival quand même un peu spécialisé dans les films les plus intellos (au mauvais sens du terme), les plus incompréhensibles et les plus plats de l’histoire du cinéma (et de préférence avec des réalisateurs issus des pays les plus improbables)...

On ne s’ennuie pas vraiment en regardant Code 46, toutefois. On se demande juste où le réalisateur a voulu en venir et où il nous emmène. Nulle part, en fait ...

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


Les photos choisies pour illustrer cette chronique vous donneront une idée assez juste de la folle ambiance et du rythme trépidant du film...



Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite