Star Wars, Episode VIII : Les Derniers Jedi -- Votre note ?


Star Wars, Episode VIII : Les Derniers Jedi

Rian Johnson
dimanche 14 janvier 2018
par Didier GIRAUD
popularité : 3%

Rey a finalement réussi à retrouver Luke*. Mais dernier refuse de la former, désormais persuadé qu’il est temps que l’Ordre Jedi disparaisse. Il finit par révéler la vérité concernant Kylo Ren, qui fut son apprenti avant de basculer du côté obscur. Pendant ce temps la Résistance menée par Leia se retrouve acculée par la flotte du Premier Ordre. Quelques vaisseaux parviennent à s’échapper, mais Leia est grièvement blessée et la défaite semble inéluctable, leur flotte étant presque à court de carburant. Poe et Finn tentent de mener une action désespérée d’infiltration à bord du vaisseau de Snoke, Suprême Leader du Premier Ordre alors que Rey, après avoir renoncé à convaincre Luke de rejoindre la Résistance, tente de convaincre Kylo Ren d’abandonner Snoke et le côté obscur pour se battre à ses côtés...

Il faut savoir ce qu’on veut. On ne peut pas à la fois critiquer cette nouvelle trilogie en l’accusant d’être trop prévisible, trop "Star Wars", et la critiquer lorsqu’elle s’écarte un peu du "dogme" établi par George Lucas et surtout par les fans !

De même, il est étonnant de reprocher à cet épisode VIII de comporter trop d’humour et de porter un peu trop la "patte" Disney. Il faudrait se souvenir que ce n’est pas Disney, mais Lucas, qui a inventé le merchandising des produits dérivés avec son tout premier Star Wars en 1977. Et il n’a pas attendu Disney pour introduire dans ses films des personnages ressemblant davantage à des peluches qu’à des créatures extraterrestres, avec les ewoks ! Quant à l’humour, le trilogie d’origine n’en était pas dénuée, notamment au travers du personnage d’Han Solo.

JPEG - 51.4 ko

S’il fallait trouver un défaut à ce film, il faudrait plutôt regarder du côté des "méchants". Plus encore que dans l’épisode précédent, Kylo Ren et Snoke s’avèrent décevants, n’arrivant pas à la cheville de Vador et de l’Empereur. Le premier, toujours aussi caractériel, est plus pathétique qu’effrayant, et manque totalement de charisme. Quant au second... on laisse la surprise à celles et ceux qui n’ont pas encore vu le film, mais il y a de fortes chances que l’apparition de Snoke les laisse sur leur faim !

Pour le reste, en revanche, Les Derniers Jedi frôle la perfection. Le scénario s’écarte enfin de celui de la trilogie d’origine (même si une partie du film pourrait être considérée comme un condensé de L’Empire Contre Attaque et du Retour du Jedi, avec la fuite des rebelles et la tentative de Kylo Ren et Snoke de faire basculer Rey du côté obscur). Mieux encore, il nous tient en haleine pendant les 2h30 du film, qu’on ne voit pas passer et nous réserve, à la fin, une surprise de taille que, pour une fois, on ne sent pas venir !

JPEG - 32.1 ko

Et ce n’est pas la seule (bonne) surprise réservée aux spectateurs. Les combats spatiaux - un grand classique de la saga - sont somptueux, avec l’apparition d’un nouveau modèle de vaisseau, particulièrement impressionnant. Le personnage de Poe Dameron en profite pour prendre de l’importance, avec un côté "tête brûlée" plus affirmé que dans l’épisode précédent et plutôt sympathique. On voit également apparaître de nouveaux protagonistes, notamment Rose, une obscure mécanicienne de la flotte qui va aider Finn et la vice-amirale Holdo, qui va remplacer Leia à la tête de la flotte, campée par l’excellente Laura Dern (Jurassic Park), qui mérite une mention spéciale.

JPEG - 50.1 ko

Les fans, qui avaient beaucoup spéculé sur les origines de Rey, apprécieront ou seront déçus, selon les cas, par les révélations qui sont faites dans le film, la concernant. Tout peut encore évoluer dans l’épisode IX, bien entendu, mais on peut penser, au regard d’autres scènes du film, qu’il s’agit bien de la vérité. Et ce n’est peut-être pas plus mal ainsi, les films précédents ayant largement abusé des histoires familiales...

Mais ce qui fait tout le charme et l’intérêt de ce Star Wars, c’est le sentiment qu’on peut ressentir à la fin du film, avec des scènes superbes qui font honneur au héros de la trilogie d’origine, qui jouent à fond la carte de la nostalgie tout en indiquant clairement qu’on change d’époque, qu’une page se tourne, plus encore qu’avec l’ordre 66 et l’effondrement de l’Ordre Jedi lors de la prise de pouvoir de Palpatine.

PNG - 192.2 ko

On pourrait même se dire que la saga aurait finalement pu se terminer sur cet épisode VIII, tant les scènes finales sont superbes (ce qui nous change de la plupart des épisodes précédents). Du coup, on se demande ce que les scénaristes peuvent bien avoir encore à nous raconter... Mais au rythme auquel Disney semble décidé à aller, on ne devrait pas avoir trop longtemps à attendre !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Pour le première fois, un Star Wars reprend exactement là où le précédent s’était terminé.



Documents joints

MPEG4 - 14.2 Mo
MPEG4 - 14.2 Mo

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite