Désolation (Desperation) -- Votre note ?


Désolation (Desperation)

Mick Garris
mardi 12 mai 2009
par Didier Giraud
popularité : 5%

Tak, c’est le nom de l’entité malfaisante qui a été libérée et qui a indirectement massacré la majeure partie de la population de Desolation, charmant petit trou paumé au milieu de nulle part, USA. On ne saura jamais ce que venaient y faire Peter et Mary... car ils sont arrêtés par l’inquiétant Sheriff Entragian. Ils s’aperçoivent alors rapidement qu’il lui manque quelques cases et qu’il a un curieux tic de langage... Tak ! Trop Tard ...

Bande annonce IMG/flv/Desolation.flv

Le Sheriff Entragian, c’est Ron Perlman. Toujours aussi impressionnant, même sans effets spéciaux. Alors avec des effets spéciaux ... Entragian est possédé par Tak. Mais son corps se déteriore rapidemernt. Il doit donc en trouver un autre...

Mais face à lui, il va trouver une résistance à laquelle il ne s’attendait pas. Celle d’un écrivain blasé (Tom Skeritt) et de son homme à tout faire, celle d’une femme... et surtout celle d’un jeune enfant, qui perdra tout dans cette aventure... tout en gardant intacte sa foi en dieu qui le guidera et guidera ceux qui sont autour de lui.

Désolation est un téléfilm... mais pour être tout à fait franc, il ne souffre pas des défauts généralement inhérents au genre. Déjà, on a droit à un casting de luxe avec celui qui incarne désormais Hellboy (Ron Perlman) et celui qui fut un certain Dallas à bord d’un certain vaisseau Nostromo (Tom Skeritt)... dans Alien, pour ceux que ces indices n’auraient pas mis sur la voie !

JPEG - 3.4 ko

On évite aussi le format assez traditionnel s’agissant des oeuvres du King portées au petit écran, de deux fois 1h30... ce qui fait qu’invariablement, on s’endort avant la fin !

Et les effets spéciaux (des maquillages, essentiellement) sont tout à fait réussis. A aucun moment on n’a l’impression de voir une production au rabais, en manque de budget. Désolation aurait donc aussi bien pu sortir sur grand écran, personne n’aurait rien eu à redire !

Si ce n’est que ...

Le film est quand même long... quelques coupes dans les 130 minutes auraient été les bienvenues, pour donner un peu plus de rythme à l’ensemble, et éviter certaines scènes répétitives, certains bavardages. En particulier les bavardages religieux ! Ca fait deux fois (avec Riding The Bullet) que Mick Garris nous fait le coup et ça devient inquiétant ... A quoi joue-t-il ? S’il veut faire du prosélytisme, qu’il le fasse ailleurs que dans des adaptations d’oeuvres de Stephen King !

Le plus étonnant, c’est que l’écrivain, qui a travaillé sur le film, semble cautionner cela. Alors que les propos de Stephen King, dans l’ensemble de son oeuvre, le situent généralement comme agnostique, voire carrément athée !

Dans le roman, c’était moins flagrant... mais dans le film, c’est Dieu par ci, Dieu par là, merci mon Dieu, Dieu est parfois cruel mais toujours bon, etc ... Ca devient par moments franchement lourd et pénible.

Heureusement, la fin du roman est respectée : c’est quand même l’écrivain blasé,cynique et lâche qui se sacrifie pour sauver les autres. Et l’histoire ne dit pas s’il a entendu la voix de Dieu ... même si Mick Garris aurait sans doute aimé ajouter quelque chose dans ce goût là !

C’est d’autant plus dommage que certaines scènes du film sont franchement réussies, que Mick Garris réussit à créer une ambiance franchement malsaine par moments et qu’on pourrait alors se croire dans une version moderne d’une nouvelle de Lovecraft, avec cet ancien Dieu reveillé qui menace de ressurgir des profondeurs de la terre.

C’est sans doute là qu’il faut chercher la morale de l’histoire selon King : lorsqu’un ancien Dieu affronte le Dieu actuel, celui qui met tout le monde d’accord est un vieux bonhomme désabusé, plus que sceptique ... mais qui parvient à trouver en lui-même et en lui-même seulement, le courage de se sacrifier pour sauver les autres, sans se réclamer d’une quelconque religion.

Espérons quand même qu’à l’avenir, Stephen King confiera les adaptations de ses oeuvres à quelqu’un d’autre que Mick Garris, qui n’est décidément pas tout à fait à la hauteur ...

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite