La Nef du Crépuscule (L’Assasin Royal 3/13) -- Votre note ?


La Nef du Crépuscule (L’Assasin Royal 3/13)

Robin Hobb
dimanche 11 juillet 2010
par Didier Giraud
popularité : 3%

Robin Hobb avait laissé Fitz, dans le précédent épisode (L’Assassin du Roi), sur une note plutôt optimiste. Avec la construction de leurs premiers navires de combat, les Six-Duchés étaient parvenus à infliger aux pirates rouges leurs premières défaites. A Castelcerf, Fitz avait fini par comprendre que Royal droguait insidieusement son père, attendant son heure pour monter sur le trône. Et une lueur d’espoir était apparue avec une vieille prophétie, annonçant qu’en cas de besoin, les mystérieux Anciens, depuis longtemps disparus, reviendraient pour aider la lignée des Loinvoyant. Mais tout va mal tourner lorsque Vérité va quitter Castelcerf pour partir à leur recherche ...

Après des premières victoires encourageantes, les navires des Six-Duchés ne parviennent plus à enrayer les attaques des pirates rouges. Et pour cause : Royal et les membres du Clan retardent volontairement les informations parvenant des côtes et les navires de Vérité arrivent toujours trop tard ! Ceci bien évidemment afin de nuire à la crédibilité de son frère auprès du peuple et des Ducs eux-mêmes.

Fitz, le Fou et Umbre ne sont pas dupes... mais comment contrer les plans de Royal alors que Vérité est désormais loin, injoignable autrement que par l’Art, cette magie que Fitz ne maîtrise que de manière alétoire ?

Car désormais, une fois Vérité éloigné de Castelcerf, seuls deux obstacles s’interposent encore entre Royal et le trône : Kettricken, l’épouse de Vérité, mais qui est encore aux yeux de tous une étrangère aux Six-Duchés, et le propre père de Royal, le Roi Subtil, dont l’esprit est de plus en plus perturbé par les drogues qu’on le force à absorber.

Fitz est prêt à tout pour défendre son roi... même à outrepasser son rôle et à prendre part aux complots de la Cour. Car certains parmi les Ducs lui font confiance et seraient prêts à s’allier à lui. En dépit des avertissements du Fou et d’Umbre, qui lui rappellent que "assassin du roi" est un titre à double sens, Fitz décide de passer à l’action...

Avec ce troisième roman, Robin Hobb n’a sans doute jamais été aussi proche de la Fantasy classique. On y retrouve en effet un certain souffle épique, avec des batailles et des combats, mais aussi une bonne dose de magie (ou de sorcellerie). Ses thèmes préférés (les histoires de famille, avec leurs secrets et leurs non-dits mais aussi les rapports entre l’Homme et la Nature au travers de la magie du Vif) sont bien présents, mais au service de l’action, présente tout au long du roman (ce qui n’est pas toujours le cas avec Robin Hobb).

Et ce n’est pas fini... Fitz et ses amis vont avoir du travail pour renverser la situation dans les trois prochains épisodes (qui constituent en fait le dernier volume de la trilogie initiale de Robin Hobb). Fitz va devoir se remettre (c’est la seconde fois qu’il échappe de peu à la mort), retrouver Vérité, échapper aux Pirates Rouges... quelques bonnes heures de lectured en perspective pour une saga parmi les plus passionnantes du genre !

Commander le roman sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne


Petit détail : quand on parle de la première trilogie de l’Assassin Royal : il s’agit en fait des 6 premiers volumes publiés par J’ai Lu !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite