L’Assassin du Roi (L’Assassin Royal 2/13) -- Votre note ?


L’Assassin du Roi (L’Assassin Royal 2/13)

Robin Hobb
vendredi 24 juillet 2009
par Didier Giraud
popularité : 9%

Les menaces se précisent... Le roi Subtil est désormais très affaibli, victime des manigances du Prince Royal, alors que son frère Vérité est plus que jamais occupé lutter contre la menace des pirates rouges et des Forgisés, ces citoyens des Six-Duchés mystérieusement transformés en créatures sans âme et errantes, prêtes à tuer leur prochain pour se nourrir et qui, pour une raison inconnu, semblent converger vers Castelcerf...

Dans ce second roman, Fitz découvre qu’il n’est pas si facile que ça d’être un bâtard de sang royal... et encore moins d’être l’assassin du roi. Son rang risque fort de l’empêcher d’épouser Molly, la jeune fille qui l’aime. Et ses responsabilités et ses devoirs envers son roi semblent le condamner à une vie solitaire, entièrement consacrée à des missions pas toujours très agréables...

Sa formation d’assassin, sa maîtrise du Vif (cette étrange capacité à entrer en contact étroit avec les animaux) et de l’Art (une forme ancienne de magie) font de lui un adversaire redoutable, mais il comprend très vite les limites de sa puissance... En effet, bien que chacun soit au courant des complots du Prince Royal, ce dernier reste intouchable et sa tentative d’empoisonnement de Fitz restera donc impunie... de même que le traitement qu’il inflige à son propre père, le Roi Subtil, de plus en plus malade.

Car la priorité est la lutte contre les pirates rouges. Vérité s’épuise à lutter à distance contre eux, au moyen de l’Art... mais le peuple l’ignore et s’interroge sur la compétence de ce roi qui manque singulièrement de charisme et ne possède pas les talents de meneur d’homme de son frère disparu, le père de Fitz.

Par chance, la reine choisie pour devenir son épouse va s’avérer une précieuse alliée, une guerrière dotée de tous les talents qui manquent cruellement à son mari et qui va savoir s’attirer l’amour du peuple des Six-Duchés. Avec son aide, Vérité va pouvoir se lancer dans la construction de navires pour tenter de résister aux incursions des pirates rouges.

Quant à Fitz ... il apprend peu à peu les règles du jeu de la cour et partage son temps entre l’épouse de son père, qui semble avoir décidé de le traiter comme s’il était son fils, Vérité, Molly, la reine Kettricken et le Fou du roi Subtil ... ainsi qu’un jeune loup avec lequel il a créé un lien beaucoup trop étroit... Burrich l’avait pourtant prévenu qu’un usage trop intensif du Vif risquait de faire de lui un être plus tout à fait humain ... mais il semble qu’il soit trop tard désormais pour rompre le lien qui les relie.

Dans ce second roman de la saga de l’Assassin Royal, Robin Hobb continue dans ce style qui lui est propre et qui fait d’elle un auteur de Fantasy vraiment atypique : des histoires de famille, des amours, des haines et des rivalités, un peu de magie et de fantastique (mais pas trop), un peu d’action (mais pas trop et en tous cas beaucoup moins que dans la quasi-totalité des romans du genre) ... avec un équilibre parfait entre ces différents éléments, grâce auquel on ne s’ennuie pas une seule seconde !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite