Ray Bradbury -- Votre note ?


Ray Bradbury

Le poète de la SF
mercredi 13 juin 2007
par Didier Giraud
popularité : 12%

Ray Bradbury restera probablement pour toujours dans les mémoires en tant qu’auteur de Fahrenheit 451 et des Chroniques Martiennes ... qui font désormais partie des oeuvres étudiées dans nos écoles (c’est dire si l’opinion concernant la SF a évolué ces dernières années). Mais Ray Bradbury a aussi écrit de nombreuses nouvelles...

C’était mieux avant ... C’est sans doute la phrase qui résume le mieux, même si elle est un peu caricaturale, la pensée de Bradbury. Le progrès, la société de consommation, la médiatisation à l’extrême ... tout cela, Bradbury n’en veut pas, n’en veut plus, car il en craint les effets et les conséquences.

C’est particulièrement présent dans Fahrenheit 451, bien entendu, où il nous décrit sa vision d’une société dans un futur très proche, dans laquelle on brûlerait les livres... un vrai cauchemar pour lui, mais aussi pour vous, probablement, car si vous êtes en train de lire ces lignes sur ce site, c’est que vous aimez les livres ! On retrouve également ce thème, même s’il est moins développé, dans les Chroniques Martiennes où l’arrivée de l’homme sur Mars se révèlera finalement assez catastrophique, tant pour les martiens que pour les hommes eux-mêmes.

Et on le retrouve également dans bon nombre de nouvelles de Bradbury, sous différentes formes. Car Bradbury, au delà des 2 oeuvres déjà citées, est égalementl’auteur de dizaines de nouvelles, d’une qualité remarquable. Ses recueils de nouvelles L’Homme Illustré, Le Pays d’Octobre, Un Remède à la Mélancolie, Je Chante Le Corps Electrique, Les Machines à Bonheur, pour ne citer que ceux là mais il y en a d’autres, regorgent de petits bijoux littéraires, mélanges de SF, de poésie, de fantastique, voire d’horreur ... Ce serait hélas trop long d’en détailler ne serait-ce que quelques unes, mais ces nouvelles constituent, à mon avis, l’essentiel de l’oeuvre de cet auteur aussi génial qu’atypique dans l’univers des mondes étranges ! Les Chroniques Martiennes sont d’ailleurs davantage un recueil de nouvelles qu’un roman au sens classique du terme ...

A signaler sur grand et petit écran : l’excellent film Fahrenheit 451 de François Truffaut, La Foire des Ténèbres (moins réussi) et la mini-série Les Chroniques Martiennes, réalisée à la fin des années 70 avec Rock Hudson, assez fidèle à l’esprit de Bradbury, et qui ne manque pas de charme.


Pour ceux qui ont la chance de pouvoir lire en anglais, je recommande vivement la lecture des nouvelles de Bradbury en version originale.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite