Les Nuits de Coruscant 1 - Crépuscule Jedi ( Jedi Twilight ) -- Votre note ?
1 vote


Les Nuits de Coruscant 1 - Crépuscule Jedi ( Jedi Twilight )

Michael Reaves
dimanche 8 juillet 2012
par giraud
popularité : 22%

Palpatine est devenu empereur et Dark Vador l’aide à faire régner la terreur. Les Jedi ont presque été exterminés, mais certains ont échappé à l’ordre 66 et sont désormais condamnés à vivre dans la clandestinité et à faire un usage de la Force le plus minime possible, pour ne pas se faire repérer. C’est encore plus vrai pour Jax Pavan, un Jedi qui est resté sur Coruscant et que Vador recherche activement. Et il n’est pas le seul. Car Nick Rostu, un ancien soldat de la république devenu résistant, a un message de son ancien maître à lui faire parvenir. Et Tope-Làn le curieux droïde qui accompagne l’ancien journaliste Den Dhur, a bien connu son père, Lorn Pavan. Jax va donc devoir sortir de l’anonymat et reprendre la lutte...

"Si les droïdes pouvaient penser, aucun de nous ne serait là aujourd’hui, n’est-ce pas ?"

C’est avec cette citation attribuée à Obi Wan Kenobi que Michael Reaves ouvre son roman, le premier de la trilogie nommée Les Nuits De Coruscant. Une citation qui n’est pas gratuite, puisque l’un des personnages les plus fascinants de ce roman n’est autre que le droïde Tope-là, qui semble posséder tous les attributs du libre-arbitre et de la conscience, sans oublier les "droïdes sauvages", ces étranges mécaniques devenues folles et mortellement dangereuse.

Mais ce n’est pas la seule bonne idée de Michael Reaves, à qui on devait déjà l’excellent L’Etoile Noire, co-écrit avec Steve Perry, un roman consacré à Dark Maul et deux autres consacrés à une unité médicale opérant pendant la guerre des clones, Chirurgiens De l’Espace et Guerisseuse Jedi. Il reprend certains de ses anciens personnages ( Lorn Pavan, Den Dhur et son étonnant droïde, mais aussi Kaird l’assassin) et en emprunte aussi, notamment le fameux Prince Xizor ( qui deviendra ultérieurement le chef de l’organisation criminelle du Soleil Noir ) et Nick Rostu.

Le résultat esr un roman à la fois intéressant, car il nous montre Dark Vador évoluant dans une période pour l’instant encore très mal connue, et haletant (mais sans en faire trop), dans la grande tradition des premiers romans Star Wars et qui renoue avec l’ambiance et l’univers de la première trilogie... et ça, ce n’est que du bonheur, même s’il faudra attendre la suite pour confirmer cette bonne impression !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite