L’Etoile Noire -- Votre note ?


L’Etoile Noire

Michael Reaves & Steve Perry
vendredi 9 janvier 2009
par Didier Giraud
popularité : 4%

Les auteurs de ce roman utilisent un procédé astucieux (et actuellement très à la mode au cinéma) : revivre des événements déjà vus et connus, mais d’un point de vue différent... en l’occurence, celui des "méchants" ! En y rajoutant bien entendu des éléments nouveaux, et en approfondissant la psychologie de certains personnages. Bref, que du bonheur pour les fans de Star Wars !

Qui était donc à bord de cette fameuse Etoile Noire, cette gigantesque station de combat de la taille d’une lune, équipée d’un superlaser capable de détruire une planète ?

Des gens très ordinaires, finalement...

Nous nous intéressons donc ici à des personnages très secondaires, enrôlés plus ou moins de force par l’Empire pendant la construction de la station, dans le plus grand secret.

Un obscur sergent, anciennement gardien sur une planète-prison, un évadé de cette même planète-prison condamné pour escroquerie, une tenancière de bar et son videur, un médecin, un pilote de chasseur TIE, un bibliothécaire, une jeune architecte, un canonnier... aucun d’entre eux n’est un monstre assoiffé de sang et de pouvoir, bien au contraire !

Les deux seuls monstres, ce sont le grand Moff Tarkin et bien entendu Dark Vador. Et à un degré moindre les amiraux Daala (dont les fans savent qu’elle deviendra une des principales menaces pour la Nouvelle République, après la mort de Palpatine) et Motti. Même la plupart des autres officiers supérieurs semblent des militaires respectables et honorables, dont le seul tort est finalement de se trouver, sans le savoir, du mauvais côté !

Mine de rien, ce roman propose donc une véritable réflexion sur la guerre et la responsabilité de ceux qui y participent. Que penser par exemple de ce cannonnier qui a appuyé sur le bonton du superlaser, désintégrant d’un seul coup une planète ? Est-il condamnable, sachant qu’une éventuelle désobéissance lui aurait coûté la vie, et qu’un autre aurait pris sa place ... ? Et les autres, ceux qui ont plus ou moins activement participé à la construction et au fonctionnement de cette Etoile Noire ?

Mais rassurez vous, il ne s’agit pas pour autant d’un essai philosophique ennuyeux ! Et les fans se régaleront à la lecture de certains dialogues du film, fidèlement reproduits, à la lecture aussi de certaines des scènes d’anthologie du film, qui bénéficient ici d’un autre éclairage. Des petits détails ... qui mis bout à bout expliquent la miraculeuse victoire de ces quelques X-Wings sur cette gigantesque forteresse. Comme par exemple les quelques secondes offertes par le sergent Stiehl à Han Solo... le retard pris par Vador pour tenter d’éliminer les déserteurs alors que Luke était sur le point de tenter son attaque finale... ces quelques secondes d’hésitation du fameux canonnier au moment de détruire Yavin et sa base de rebelles...

Cela dit, on met quand même quelques pages avant d’en arriver là, et le roman s’attarde sans doute un peu trop longtemps sur des personnages un peu trop nombreux. Dommage, d’autant que l’intégralité du roman se déroule sur l’Etoile Noire (ce qui est assez atypique dans la saga Star Wars, avec généralement différentes intrigues en divers lieux), ce qui finit par être lassant...

L’Etoile Noire s’avère donc un plutôt bon Star Wars, avec un final très prenant, mais globalement un peu trop long et inégal.

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite