Boogeyman -- Votre note ?


Boogeyman

Stephen T. Kay
mardi 28 juillet 2009
par Didier Giraud
popularité : 8%

Et si le Boogeyman (en français le croque-mitaine) existait vraiment ? C’est la question posée par Boogeyman, qui utilise nos peurs enfantines pour créer un certain suspense... Malheureusement, en dépit d’un début plutôt encourageant, et de certaines scènes intéressantes, le film ne tient pas ses promesses et fini par sombrer dans la banalité et le déjà-vu. Pas catastrophique, loin de là, mais on attendait mieux d’un film produit par Ghost House (Sam Raimi).

Bande annonce IMG/flv/Boogeyman.flv

Tout petit, Tim a assisté à un terrible événement : son père, venu le rassurer au cours d’une nuit, s’est fait enlever sous ses yeux par le Boogeyman, tout droit sorti de son placard !

Les psychologues ont eu beau essayer de le convaincre qu’il s’agissait d’un rêve, d’un cauchemar, que son père avait quitté sa famille comme tant d’autres et qu’il avait inventé cette histoire pour nier la réalité ... lui sait bien ce qu’il en est ! Et un bref coup d’oeil à son appartement permet de comprendre qu’il prend le Boogeyman très au sérieux. Chez lui, pas de placards, pas de zone d’ombre, tout est hyper-éclairé et Tim a pensé à tout : même la porte de son réfrigérateur est transparente et il dort sur un matelas posé à-même le sol !

Pas bête ... mais on ne peut pas passer sa vie chez soi, surtout quand sa petite amie vous invite chez ses parents. Dommage, le Boogeyman n’attendait que ça pour ressurgir !

Pas de doute, le début du film est réussi. L’obsession de Tim et sa façon plutôt ingénieuse d’éviter d’être confronté aux situations qui le terrifient sont intriguantes. On finit d’ailleurs par se demander s’il n’est pas un peu dérangé... si le Boogeyman n’existerait pas que dans son esprit. Et le réalisateur s’ingénie à nous faire vivre les souffrances du malheureux Tim, torturé à chaque fois qu’il ouvre une porte, à l’idée de ce qui pourrait se trouver derrière ...

JPEG - 3.5 ko

Malheureusement, entre ce début réussi et la fin mouvementée qui nous révèle à grands renforts d’effets spéciaux spectaculaires un Boogeyman bien réel... il ne se passe pas grand chose et le film s’essouffle un peu, d’autant que les clichés s’accumulent. Un mauvais esprit se serait amusé à compter le nombre de portes que Tim est amené à ouvrir, et le temps que cela occupe dans le film, tant le réalisateur use et abuse de cette scène qui perd de son efficacité au fur et à mesure qu’elle est répétée.

Heureusement Barry Watson, lui, semble y croire... et sa prestation maintient le film à flot dans les moments de faiblesse.

JPEG - 3.4 ko

Quant à la fin du film... elle a déçu certains, qui auraient préféré que le film reste à la lisière du fantastique, entre réalité et folie. Mais il faut croire que d’autres ont apprécié, puisqu’il y a eu ensuite un Boogeyman 2, puis un Boogeyman 3 !

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne


P.S. : ne cherchez pas, il n’y a aucun rapport entre le film et la nouvelle "The Boogeyman"de Stephen King (publiée en France dans le recueil intitulé Danse Macabre.



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite