Le Vaisseau de Pierre -- Votre note ?


Le Vaisseau de Pierre

Enki Bilal
mardi 1er septembre 2009
par Didier Giraud
popularité : 7%

Complexe résidentiel, hôtel international, centre commercial, thalasso ... des promoteurs parisiens ont de grands projets pour le petit village de Trehoët, en Bretagne. Et tant pis si, pour les réaliser, il leur faut déconstruire puis reconstruire le château bâti sur les hauteurs du village pour le réimplanter dans une réserve naturelle. Mais les habitants n’ont pas envie qu’on vienne révolutionner leur mode de vie, de même que le châtelin, un étrange vieil homme auquel la rumeur prête certains pouvoirs... et qui décide alors de sortir de son isolement. Tout cela sous le regard d’un mystérieux personnage aux cheveux argentés ...

Ah, les années 70... 30 ans de règne ininterrompu de la droite en France, un parti communiste à 20% de la population... quelques années 1968, la protestation était partout, contre les capitalistes, contre l’armée et la police, contre l’église, contre les bourgeois et les notables, contre l’ordre établi sous toutes ses formes. Le choix d’un village breton n’est d’ailleurs pas anodin, à une époque où les autonomistes bretons multipliaient les attentats (un terrorisme que Bilal récuse au travers du personnage du vieux fou qui veut toujours faire tout sauter et qu’on retrouvera pour un clin d’oeil en arrière-plan d’une planche dans La Ville Qui n’Existait Pas) ...

Ce 2ème volet de la trilogie des Légendes d’Aujourd’hui (après La Croisière Des Oubliés et avant La Ville Qui n’Existait Pas) illustre parfaitement cet état d’esprit d’une france profonde qui s’oppose aux plans de promoteurs parisiens, des faibles qui s’opposent aux puissants, des démunis qui s’opposent aux plus riches.

Mais l’argent ne suffit pas, parfois ... surtout lorsque le fantastique s’en mêle, au point de faire revenir tous ceux qui, depuis des temps immémoriaux (et Bilal n’hésite pas à remonter très, très loin ...) ont habité la région et au point de transformer un château en vaisseau (d’où le titre) capable d’emmener les habitants vers d’autres rivages (très) lointains !

JPEG - 6 ko

Pas toujours très crédible, en particulier sur la fin, le scénario de Christin s’apparente plus à celui d’une fable qu’à celui d’une histoire censée inspirer la peur... mais cela ne retire rien au plaisir de la lecture de cette BD, parsemée de quelques planches de Bilal de toute beauté. Avec comme souvent chez Bilal l’impression (plutôt agréable) que les situations les plus banales et les plus normales peuvent basculer à tout moment dans la SF ou le fantastique le plus délirant !

JPEG - 7.1 ko

Cliquer ici pour commander la BD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite