Automata -- Votre note ?


Automata

Gabe Ibanez
vendredi 23 octobre 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 3%

En 2044, l"humanité lutte pour sa survie. Des éruptions solaires ont dévasté la surface de la Terre, provoquant la mort de 99% de la population et l’irradiation de la plus grande partie des terres. Les 21 millions de survivants se sont regroupés en une seule ville et ont fabriqué des robots chargés de construire un mur de confinement pour protéger la ville et de réaliser tous les travaux dangereux et manuels à la place des humains. Pour garder les robots sous leur coupe, les programmateurs leur ont implanté deux directives, dont une destinée à leur interdire toute évolution. Mais lors d’un de ses enquêtes pour un compagnie d’assurance, Jacq Vaucan découvre qu’un robot est parvenu à surmonter la 2ème directive. Contre l’avis de sa hiérarchie qui ne le prend pas au sérieux, Jacq se met alors à la recherche d’un "horloger", un génie qui serait parvenu à modifier les directives du robot. Mais lorsqu’il se rend compte que différents robots sont à la recherche de batteries nucléaires leur permettant de devenir réellement autonomes, Jacq comprend que la situation est encore plus grave qu’il l’imaginait...

Ne vous fiez pas à la bande annonce racoleuse (pléonasme ?), il n’est pas question ici d’une quelconque "guerre contre les machines" ni même d’un film d’action et c’est bien ce qui fait l’intérêt et le charme d’Automata, film espagnol passé inaperçu lors de sa sortie en 2014 en défit de la présence d’Antonio Banderas comme tête d’affiche. Et ce n’est pas une astuce marketing, car l’acteur espagnol tient véritablement le film sur ses épaule, même si d’autres stars hollywoodiennes sont présentes au générique (notamment Melanie Griffith, son ex-épouse, mais aussi Dylan Mc Dermott, vu dans The Messengers et dans les deux premières saisons d’American Horror Story).

JPEG - 65.4 ko

Les amateurs de SF repéreront très vites les influences et/ou références de ce films qui emprunte beaucoup à ses prédécesseurs. Pour son ambiance visuelle (particulièrement celle de la ville) et le choix d’un enquêteur comme personnage principal, on citera en premier le fameux Blade Runner de Ridley Scott. Pour le scénario et ses deux "directives", on évoquera les fameuses trois lois de la robotique imaginées par Isaac Asimov, un peu simplifiées ici pour les besoins de l’histoire. Et pour le design des robot et en particulier le visage de Cleo, on se souviendra du I, Robot d’Alex Proyas (tiré d’ailleurs de l’oeuvre d’Asimov).

JPEG - 53.5 ko

Il serait toutefois dommage de s’arrêter à ces influences (ou ces emprunts, pour les mauvais esprits) car le film de Gabe Ibanez possède une personnalité propre. En effet il se situe dans une ambiance post-apocalyptique qui ne doit rien personne et qui est parfaitement rendue dans des images et des décors plutôt originaux et très réussis, dans des tons blancs et gris à la limite de la surexposition dès qu’on s’éloigne de la ville.

JPEG - 68.7 ko

Cette partie du film, lorsque Jacq quitte la ville, emmené par les robots vers une destination inconnue est d’ailleurs de loin la plus passionnante, lorsqu’on comprend que les robots en question ont évolué au delà de ce que leurs concepteurs pouvaient imaginer, même s’ils ont l’air d’épaves. Et c’est aussi à la fin du film, après quelques péripéties assez prévisibles qui concentrent l’essentiel des scènes d’action du film, qu’on peut mesurer l’originalité de son scénario, finalement plus pessimiste que ce qu’on pouvait imaginer... et bien plus pessimiste que tout ce qu’Hollywood aurait pu nous proposer !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 20.5 Mo
MPEG4 - 20.5 Mo

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite