Wolverine -- Votre note ?
3 votes


Wolverine

Gavin Hood
vendredi 13 novembre 2009
par Didier Giraud
popularité : 8%

On l’avait sentir venir depuis le début de la saga des X-Men : comme dans les comics dont ils sont issus, le personnage le plus mystérieux de l’équipe, souvent le plus antipathique, est aussi le plus populaire. C’est aussi, de très loin, le plus violent. Et c’est précisément ce qu’on peut reprocher à ce premier "spin off" (dérivé) des X-Men ...

Bande annonce IMG/flv/Wolverine-2.flv

Revenons un instant aux sources ... au milieu des années 70 (et un peu plus tard en France) apparaît un drôle d’individu tout de jaune vêtu et affublé du joli nom de Glouton, rapidement transformé - heureusement - en Serval (qui est la traduction de Wolverine). Très vite, il va perturber la vie jusque là plutôt tranquille des nouveaux X-Men... en même temps qu’il va symboliser l’évolution des comics de super-héros. Serval est en effet le premier super-héros dans l’univers Marvel qui n’hésite pas à tuer... mais évidemment, d’autres vont suivre et alors que jusque là les super-héros se contentaient de leurs pouvoirs pour lutter contre leurs ennemis, on voit apparaître de plus en plus de personnages armés de flingues de plus en plus gros... y compris dans les mains de personnages dont les pouvoirs devraient leur permettre de s’en passer !

A l’origine, personne n’aurait pu penser que le personnage de Wolverine deviendrait une des figures de proue de chez Marvel ! C’est la raison du mystère qui entoure le passé du personnage : personne ne s’était préoccupé de lui en imaginer un, dans la mesure où il était probable qu’il ne ferait qu’une courte apparition, avant de disparaître dans l’oubli.

Mais il faut croire que dans une société violente, un personnage violent est voué à connaître le succès... et Wolverine s’est peu à peu imposé comme le personnage "star" des X-Men (au détriment du leader historique Cyclope) dans les comics comme dans le film !

C’est donc ce mystérieux passé que Gavin Hood nous dévoile dans Wolverine, le film, puisqu’on découvre le jeune Logan enfant dès les premières images, avant d’avoir un aperçu en accéléré de sa jeunesse (très longue...) sous forme d’un générique très prometteur. Très vite aussi, on comprend que le film va se concentrer sur sa rivalité naissante avec son frère Victor, qui deviendra ensuite (avec un tel prénom c’était courru d’avance) le méchant bien connu sous le pseudo de Dents de Sabre. Entre celui qui a les longs ongles jaunes recourbés et celui qui a de belles griffes d’acier immaculé, on voit tout de suite lequel est le gentil et lequel est le méchant, n’est ce pas ?

JPEG - 340.1 ko

Quasiment immortels tous les deux, leurs chemins se séparent. Victor poursuit sa carrière de mercenaire, de plus en plus assoiffé de sang, pendant que Logan vit une petite vie bien tranquille avec la femme qu’il aime. Hélas, tel Christophe Lambert dans Highlander, il va la retrouver assassinée... A partir de là, il n’a plus qu’une seule idée en tête : la vengeance, afin qu’il n’en reste plus qu’un ! C’est la raison pour laquelle il va accepter de participer au projet "Arme X" et de voir ses os remplacés par un squelette en adamantium, un métal indestructible ...

JPEG - 125.8 ko

Rien à dire sur ces origines, même si les scénaristes ont pris quelques libertés avec les personnages de chez Marvel ... Rien à dire non plus sur la réalisation, les effets spéciaux, les acteurs. Hugh Jackman est fidèle à lui-même et donc plutôt bon, bien secondé par Liev Schreiber, très à l’aise dans son rôle de psychopathe griffu (il faut dire qu’avec son personnage de Cotton Weary dans la saga Scream, il a eu le temps de s’entraîner). On a même la bonne surprise de découvrir Dominic Monaghan, alias Charlie dans la série Lost, Les Disparus.

Malheureusement - et là c’est un avis particulièrement subjectif - le film Wolverine, suivant finalement la même évolution que les comics, s’avère beaucoup plus violent que la saga des X-Men. En soi, ce n’est pas gènant et on a connu des films plus sanglants et plus trash ... mais s’agissant d’un film de super-héros, on peut s’interroger sur l’intérêt de scènes dans lesquelles des individus dotés de pouvoirs divers et variés s’en prennent à de simples mortels. Certes - et heureusement - il ya des affrontements entre eux... et le combat final en haut de la cheminée de la centrale nucléaire de Three Miles island est partioculièrementr réussi ! Mais tout le reste n’est que violence gratuite et inutile, selon moi, dans un film de ce genre. D’autant que les personnages qui apparaissent dans le film sont parmi ceux qui utilisent le plus les "armes conventionnelles" (armes à feu, armes blanches)... des armes un peu trop ordinaires à mon goût.

Bref Wolverine est loin d’être un mauvais film... mais les vrais fans de super héros risquent d’être un peu déçus.

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Logo de dr frankNfurter
dimanche 15 novembre 2009 à 21h35, par  dr frankNfurter

Wolverine héros romantique devenu misanthrope atrabilaire après une balle dans la tête... un peu gros, non ?

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite