La Conspiration des Fantômes (The Ghosts of Sleath) -- Votre note ?
4 votes


La Conspiration des Fantômes (The Ghosts of Sleath)

James Herbert
mardi 26 janvier 2010
par Didier Giraud
popularité : 16%

Ce roman est en fait la suite (qui peut parfaitement se lire de manière indépendante) de Dis Moi Qui Tu Hantes (Haunted) , dont on retrouve le personnage principal, David Ash, un enquêteur spécialisé dans les phénomènes paranormaux. Travaillant pour L’institut de Recherches Métapsychiques, il est régulièrement envoyé en mission, lorsque des personnes confrontées à des événements surnaturels font appel à l’Institut. Généralement, il parvient à démontrer qu’il s’agit d’une supercherie... mais pas toujours !

David Ash a été pas mal traumatisé par sa précédente expérience. Manipulé par des esprits cruellement farceurs, il a connu une grave déception amoureuse en même temps qu’il a du admettre leur existence et son incrédulité en a pris un coup dans l’aile. Depuis, il a un peu tendance à abuser de la bouteille.

Quoi de mieux, pour se remonter le moral, qu’une mission sans histoires à Sleath, un superbe et très tranquille village de la campagne anglaise ? Tranquille ? En apparence peut être... Car de nombreux personnes cachent des secrets. A commencer, peut être, par le prêtre qui a fait appel à l’Institut, dont les ancêtres ont longtemps fait la pluie et le beau temps dans le village.... Et que font ce pilori et ce poteau au beau milieu du village, survivance d’une époque des gens devaient être fouettés en public ?

Si ce roman est intéressant à lire, c’est principalement dû au talent de conteur de James Herbert, qui parvient à rendre ses personnages attachants, en dépit des nombreux clichés : de la jeune fille traumatisée dans son enfance par un pédophile et couvée depuis par son père, aux braconniers bas de plafond en passant par la charmante fille du pasteur, on voit les pièces du puzzle se mettre en place en vue d’événements aussi sanglants que prévisibles, tant les ficelles sont grosses.

Car pour ce qui est de l’intrigue, la Conspiration des Fantômes s’avère franchement décevant. Il n’est en effet guère difficile de deviner l’origine des phénomène surnaturels et un lecteur moyennement averti pourra anticiper d’une bonne cinquantaine de pages la plupart des rebondissements (y compris le dernier), sauf un peut être...

On a connu James Herbert plus inspiré et surtout plus original. Dans le genre cynique, le paparazzo de Ballade Pour un Ange Déchu ; dans le genre inquiétant, Sanctuaire était beaucoup plus efficace ; et dans le genre original, Fluke battait tous les records ! On retrouve certes bon nombre des thèmes chers à l’auteur, mais ils forment malheureusement une mixture un peu tro insipide.

La Conspiration des Fantômes est donc à recommander aux fans de James Herbert, qui voudront absolument avoir lu l’intégrale de leur écrivain préféré ... mais ils peuvent le garder pour la fin !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite