Série Jeremiah -- Votre note ?
3 votes


Série Jeremiah

scénarisée et dessinée par Hermann
vendredi 24 décembre 2010
par gulzarjoby
popularité : 13%

Série de SF post-apocalyptique, Jeremiah, du nom de l’un des protagonistes, accompagné de son ami Kurdy, chez Hachette, puis Dupuis, collection repérages.

JPEG - 110.2 ko
jeremiah et kurdy
jeremiah et kurdy

Scénarisée et dessinée par Hermann depuis les années 70, cette série dont j’ai lu trois tomes m’a agréablement plu, tant par le dessin que les partis pris scénaristiques, ainsi que les histoires elles-mêmes, qui tout en étant classiques dans les sujets sont très bien menées. L’on ne s’ennuie jamais ! L’on y retrouve des thématiques très années 80, déjà vues dans Métal Hurlant par exemple. Mais très habillement retravaillées, avec un ton très adulte, désenchanté et pourtant toujours vif.

Un cobaye pour l’éternité

JPEG - 51.5 ko
jeremiah tome 5
jeremiah tome 5

Kurd se fait embarquer dans une chasse à l’homme par le rusé Stonebridge pour une clinique, tirant le fluide vital de jeunes gens afin d’offrir la jeunesse éternelle à une riche clientèle. Stonebridge laisse une belle jeune femme à la rame de métro aérien abandonnée habité par Kurdy et Jeremiah, qui une fois revenu de voyage tombe amoureux de la belle. Kurdy retenu prisonnier à la clinique, menacé de mort car on lui retire à lui aussi son fluide vitale, Jeremiah part à son secours, menacé lui aussi d’être prélevé de son fluide vital… La clinique et la réserve de fluide vital détruite par leurs bons soins, Kurdy et Jeremiah reviennent à la maison, pour y découvrir la jeune femme devenue vieille. Elle aussi était cliente de la clinique…

Les eaux de colère

JPEG - 38.4 ko
jeremiah tome 8
jeremiah tome 8

Toujours en manque d’argent, Kurdy décide d’enlever Lena la fille du magnat du carburant devenu rare Toshida sans prévenir Jeremiah, qui se retrouve aux mains de ses sbires, obligé de chasser son propre ami. S’ensuit une poursuite dans les marécages, semble-t-il habités d’une étrange faune qui contrôle les algues… Parvenant à en sortir en effrayant les créatures par le feu, épuisés, Kurdy, Jeremiah et Lena retrouve la terre ferme. Toshida père est mort entretemps, tué par des rivaux en affaires… Lena s’endort dans le même lit que Jeremiah, qui ne manque pas de casser la figure à Kurby à la dernière page !

Le cousin Lindford

JPEG - 49.8 ko
jeremiah tome 21
jeremiah tome 21

Un vilain être difforme, le numéro 13, surgit des flots, échoue sur la plage… Expérience génétique de laboratoire, ses créateurs veulent l’éliminer à tout prix. La police corrompue ne suffisant pas, ils engagent Stonebridge, une vieille connaissance… Sur ce, Kurdy et Jeremiah débarquent en moto dans le secteur, trouvent par hasard l’être difforme, qui s’attache à eux comme un enfant. Malgré leur volonté de discrétion, ils sont bien obligés de lutter contre Stonebridge, la Police et les chiens errants qui attaquent le passant esseulé… Finalement, le chef de la Police décide enfin de soulager sa conscience et d’arrêter les exactions du laboratoire. Le numéro 13 est sauvé…

Structurellement, la série est une mélange entre le récit post-apocalyptique, écroulement de notre société industriel, ici les USA, et une ambiance et des décors Western. Les moyens de locomotions sont des chevaux et de rares véhicules. La figure du duel, la bagarre à mains nues, le pistolet sont souvent présentes, au beau milieu de thématiques d‘aujourd’hui, telle la génétique !

Ce mélange fonctionne très bien, avec une rare particularité du duo Kurdy et Jeremiah. Ils sont amis, mais pas complices. Dans les trois albums, Jeremiah suit les événements, en est tributaire, mais ne les mène pas. Physiquement, c’est lui le héros costaud aux yeux blonds, courageux, généreux. Mais narrativement, c’est un suiveur, pas un leader, parfois même à la limite d’être une victime… Le leader, celui par qui arrive les évènements, c’est bel et bien Kurdy, plus malingre, intéressé par l’argent, les femmes, guère capables de contrôler ses pulsions, et pourtant qui ne trahirait jamais vraiment son ami Jeremiah… L’amitié restera la plus forte.

Jeremiah traite d’abord de la survie ; survie du duo d’amis, survie de ce qui reste d’humanité dans un monde à l’abandon. Hermann place toujours ses personnages devant un choix moral au cours de l’album, choix qui va décider de leur destin. C’est pour cela que cette série émeut, intéresse. Cette société en mal de structure oscille constamment entre organisation, solidarité, collectif, et repli sur soi, domination de plus faibles par les plus forts du moment, égoïsme.

Alors certes, ce n’est pas de la SF qui se veut innovante et d‘avant-garde, tant graphiquement que narrativement, au sens de Moebius, Bilal, Franck Miller, Adamov, Bajram, etc... Mais dans son genre populaire, c’est très réussi !

Cliquer ici pour commander la BD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne




Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite