Invincible - L’Héritage de la Force 9 -- Votre note ?
2 votes


Invincible - L’Héritage de la Force 9

Troy Denning
mardi 7 juin 2011
par giraud
popularité : 7%

Jaina vient de terminer son entraînement auprès de Boba Fett. Une Jedi avec des compétences de mercenaire mandalorien, c’est un cocktail particulièrement dangereux. Certes, Luke est persuadé de pouvoir vaincre Caedus / Jacen, mais ses visions lui montrent que cette victoire le ferait inévitablement basculer du côté obscur. C’est donc Jaina qui va se retrouver chargée du sale boulot et tenter d’accomplir son destin de "Sabre des Jedi" ...

Brouillon, ennuyeux et pas vraiment indispensable, le début du roman, presque la moitié en fait, n’apporte pas grand chose à la saga.

Comme d’habitude dans les denouements de Star Wars, tout va plus mal avant d’aller mieux. C’est ainsi que Ben et son ami Shevu sont capturés par Tahiri, devenue la nouvelle apprentie de Caedus et qui s’enfonce à son tour de plus en plus dans le côté obscur... c’est ainsi qu’on découvre Caedus à la tête d’un flotte impressionnante, avec l’appui des Moffs des Vestiges de l’Empire... et c’est ainsi que lapremière tentative de Jaina pour se débarrasser de son frère va échouer... même si le Seigneur des Sith y perd un bras, ce qui toutefois ne semble guère l’affecter !

Ensuite, heureusement, ça s’améliore et on s’achemine vers un dénouement ... qu’on s’abstiendra de révéler dans sa totalité pour ne pas gâcher le plaisir des lecteurs, quand même !

Mais même sans entrer des les détails, il faut avouer que cette fin n’est pas vraiment à la hauteur de cette saga qui a souvent été exceptionnellement prenante (pour un fan de Star Wars, bien entendu). C’est tout de même d’un nouveau Seigneur Sith qu’il s’agit, du petit fils de Dark Vador lui-même et on aurait aimé avoir une fin davantage à la hauteur d’un tel personnage, une fin un peu plus grandiose, avec davantage de sens...

A la fin du Retour du Jedi, il était clair que Vador / Anakin était parvenu à revenir - in extremis ! - du bon côté de la Force en contribuant à l’élimation de Palpatine et accesoirement en sauvant son fils Luke et probablement la galaxie avec lui...

La fin de la saga de L’Héritage de la Force est en revanche beaucoup plus ambigüe. Est-ce voulu ? C’est loin d’être évident et on ne saura peut être jamais si Jacen est parvenu à ses fins et à obtenir une période durable de paix galactique... même si on serait tenté de répondre que sans doute pas, car sinon il ne pourrait y avoir de suite ! Et quid de sa vision de sa fille Allana ?

Cette ambigüité est renforcée par le choix de la personne choisie pour diriger la nouvelle Alliance. Là aussi, on se dit que tout est possible pour l’avenir, le pire comme le meilleur...

Bref, les auteurs se sont réservés (ou ont réservé à d’autres) toutes les possibilités de partir sur une nouvelle saga, voire de poursuivre celle-ci... Mais au détriment quand même d’une certaine perte de sens. Soyons clair : je ne dis pas que la fin d’un roman, d’un film ou d’une saga doit être porteuse d’une "moralité". Je dis simplement qu’une moralité est partie intégrante du concept même de Star Wars. Et que pour une raison ou une autre, les auteurs n’ont apparemment pas souhaité donner une fin précise, tranchée, lisible et claire à leur saga, qui pourtant soulevait de passionnantes questions sur la nature même de la Force. On sait à la fin du roman ce qu’il advient des principaux personnages. Mais on n’obtient malheureusement aucune réponse à ces fameuses questions.

C’est un peu dommage. L’avenir nous dira s’il s’agissait d’un choix délibéré ou si cela provient simplement de l’auteur, qui atteint peut être ici ses limites... ce qui me fait dire qu’on aurait sans doute eu un dénouement d’une tout autre ampleur si Karen Traviss avait été aux commandes...

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite