Dragons Et Serpents (Dragon Keeper) -- Votre note ?


Dragons Et Serpents (Dragon Keeper)

Robin Hobb
mercredi 9 novembre 2011
par giraud
popularité : 12%

Le cycle des Aventuriers De La Mer s’était achevé par le retour annoncé des dragons. Pour faire face aux assauts du royaume de Chalcède, les marchands du désert des pluies avaient conclu un accord avec la reine dragon Tintaglia. En échange de sa protection, ils devaient faire leur possible pour permettre aux serpents des mers d’achever leur cycle pour (re)devenir des dragons. Malheureusement, l’éclosion des nouveaux dragons ne se passe pas comme prévu. Et les rares survivants sont mal formés, faibles, incapables de survivre par eux-mêmes sans l’aide des humains. Des humains qui, eux, commencent à trouver leurs nouveaux alliés un peu encombrants...

Peu à peu, Robin Hobb continue à peaufiner sa description du Royaume Des Anciens, déjà abordé sous différents angles, à différentes périodes et en différents lieux dans les deux cycles de l’Assassin Royal et celui des Aventuriers De La Mer.

Clairement, celui-ci se situe dont le prolongement de ce dernier, puisqu’on va retrouver non seulement Tintaglia, mais aussi Althéa et Brashen, deux de ses principaux personnages.

Comme à son habitude, Robin Hobb nous plonge d’entrée de jeu dans quelques uns de ces drames familiaux qu’elle affectionne tout particulièrement, avec notamment les personnages d’Alise, de Thymara et de Tatou. La première fait un mariage de raison avec un homme dont elle va néanmoins tomber amoureux et qui va (vraisemblablement) se révéler homosexuel (et goujat, accessoirement). La deuxième est née avec des griffes à la place des ongles et des orteils palmés et à ce titre aurait du être supprimée à sa naissance par ses parents ; Quant au troisième, il s’agit d’un jeune orphelin ayant vécu toute sa jeunesse comm esclave... De quoi pleurer dans les chaumières !

Mais les véritables héros et le principal centre d’intérêt de cette nouvelle saga intitulée Les Cités Des Anciens, ce seront sans doute les dragons, qui s’annoncent comme des personnages sans doute plus complexes qu’on pouvait l’imaginer, d’autant que leur faiblesse et leur dépendance vont les rendre un peu plus humains... une complexité qui sera probablement peu à peu décryptée par Alise, qui se passionne, (faute de mieux...) pour ces animaux légendaires, leur histoire, leur culture, leurs relations avec les Anciens.

On en saura sans doute beaucoup plus sur eux et sur les Anciens à l’issue de ce cycle qui s’annonce, une fois de plus, passionnant. Ca devient presque lassant de le dire, mais Robin Hobb continue de s’imposer toujours un peu plus comme un auteur majeur de la Fantasy. Et elle ne se contente plus désormais de créer des cycles à succès : elle continue à étendre et à peaufiner l’univers qu’elle a imaginé, à l’égal des plus grands du genre, de Tolkien à Anne McCaffrey en passant par David Eddings ou Marion Zimmer Bradley. Et une fois de plus, on va attendre la suite avec impatience...

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite