Le Dernier Survivant (The Quiet Earth) -- Votre note ?
6 votes


Le Dernier Survivant (The Quiet Earth)

Geoff Murphy
lundi 19 décembre 2011
par giraud
popularité : 13%

Lorsque Zac Hobson se réveille, il se rend très vite compte que quelque chose a changé : tous les êtres vivants ont disparu, le voilà désormais seul au monde. Et il ne tarde pas à comprendre qu’il y est pour quelque chose, ayant travaillé sur un étrange projet scientifique nommé "flashlight". Mais si lui est toujours là, pourquoi n’y en aurait-il pas d’autres comme lui ? Zac se lance alors à la recherche d’hypothétiques survivants...

IMG/flv/LeDernierSurvivant.flv

Petite précision : en dépit d’une situation de départ et de quelques scènes (au début du film) à peu près identiques, Le Dernier Survivant n’ a rien, mais alors absolument rien, à voir avec Le Survivant, tiré d’un roman signé Richard Matheson et produit par la Warner, dans lequel le héros était interprété par le célèbre Charlton Heston !

En fait, Le Dernier Survivant fait partie de ces petits films dont on connaît surtout la jaquette (n’est-ce pas ?) pour l’avoir vue et revue au vidéo club... mais sans jamais avoir osé louer le film ! Pourquoi ? Parce que le sujet semble un peu étrange, que les acteurs sont inconnus et que la mention "sélection Avoriaz" laisse entendre que le film n’a remporté finalement aucun prix.

JPEG - 67.1 ko

Pourtant, il ya de vrais bons moments dans ce films que certains (mais ils sont rares ...) considèrent comme culte. Notamment ce moment, peu après le début, dans lequel Zac sombre peu à peu dans la folie, douce au début, un peu plus dure ensuite, massacrant un christ dans une église à coups de fusil à pompe et habillé en femme... Il y a aussi une étonnante scène de cul (non, je ne dis pas ça pour être vulgaire : c’est une scène dans laquelle, de manière très étonnante, on discerne furtivement mais nettement un cul... ceux qui ont vu le film me comprendront) et il y a surtout la fin, mais on y reviendra.

JPEG - 31.8 ko

Disons le franchement : on ne comprend pas tout. Ce qu’on comprend, c’est qu’il y a eu une expérience scientifique visant à capter une fantastique source d’énergie, que l’univers est devenu instable et que seuls ont survécu ceux qui, au moment où le phénomène s’est produit, étaient très précisément sur le point de mourir. Pour le reste, ça reste très nébuleux et le réalisateur Geoff Murphy (auquel on devra quelques années plus tard Freejack) n’essaie d’ailleurs à aucun moment d’expliquer quoi que ce soit, mais c’est précisément ce qui fait le charme de ce film, qui par moments ne semble pas tout à fait fini...

Il y a même quelques longueurs, l’intrigue sur le "triangle amoureux" formé par les deux survivants et la survivante apparaissant davantage comme du remplissage que comme un élément réellement indispensable à l’avancée de l’intrigue, même s’il est toujours amusant de s’apercevoir qu’il suffit d’être trois (sur une planète !) pour que l’un des deux hommes veuille piquer au second ce qui lui appartient. Mais clairement, là n’est pas le propos du film.

JPEG - 50.4 ko

Alors quel est le propos du film, me direz-vous ? C’est là qu’on en vient à cette fin assez extraordinaire qui soulève un certain nombre de questions, auxquelles il vous faudra tenter d’apporter une réponse par vous même ! Qu’est-il arrivé cette fois à Zac ? Que sont devenus ses deux compagnons ? Quel est donc cet étrange phénomène ? Pourquoi une planète ressemblant à Saturne semble-t-elle se lever à l’horizon ? Vous serez sans doute surpris, si vous faites des recherches sur internet, de voir les (très) différentes interprétations de cette fin par ailleurs esthétiquement superbe. Et comme mon interprétation personnelle n’a pas plus de valeur qu’une autre... je n’en dirai pas plus !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Logo de giraud
samedi 24 décembre 2011 à 00h08, par  giraud

Les derniers seront les premiers... oui, je n’y avais pas pensé, mais c’est encore une interprétatioon possible de ce film à tiroirs !

Hardware : j’en ai un souvenir... comment dire ? Mitigé ? Mais c’était il y a bien longtemps et je n’étais peut être pas dans un bon soir. Bonne idée, pour une future chronique :) Je vais me lancer à sa recherche !

Logo de Fred
jeudi 22 décembre 2011 à 19h02, par  Fred

Un film étrange certes dont on ne comprend que par filigrane le mécanisme, apparemment quantique qui a mis un terme à l’humanité. Les seuls survivants sont ceux justement qui voulaient mourir… les derniers seront les premiers, cela me rappelle quelque chose…
La fin du film est esthétiquement superbe et cérébralement aussi perturbante que celle de 2001, odyssée de l’espace.
Parmi les bizarreries quasi-inconnu du public, je vous conseille un autre film, prix des effets spéciaux 1991 à Avoriaz. Hardware de son nom, écrit et réalisé par Richard Stanley. Un film OVNI qui est passé sur cette Terre à la vitesse de la lumière.

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite