Merlin T1 & T2 - La Colère d’Ahès - L’Eveil du Pouvoir -- Votre note ?


Merlin T1 & T2 - La Colère d’Ahès - L’Eveil du Pouvoir

Jean-Luc Istin, Eric Lambert & Stambecco
dimanche 30 août 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 12%

Alors que la religion chrétienne se répand un peu partout en Europe, la déesse Ahès, qui souhaite maintenir l’ancienne tradition de Gaïa et des druides, charge l’esprit des airs de donner un fils à une jeune fille vierge. C’est ainsi que nait Merlin dont la mère, Maëlle, se retrouve accusée de sorcellerie et est sauvée par le père Blaise, qui s’est converti à la nouvelle religion sans renier l’ancienne. Comprenant le destin grandiose qui attend Merlin, Blaise décide de l’élever, de devenir son guide spirituel, son maître d’armes, et de faire de lui celui qui combattra les ténèbres de la nouvelle religion, au nom des anciennes traditions...

Merlin est aujourd’hui un personnage à la mode. Récemment, il a eu droit à a propre série télé ert on a pu le voir également au cinéma dans L’Apprenti Sorcier. En 2000 toutefois, lorsque Istin a démarré sa saga, c’était moins évident et les fans du fameux enchanteur n’avaient pas eu grand chose à se mettre sous la dent depuis Exacalibur en 1981.

On en est aujourd’hui à 11 albums et d’autres pourraient suivre. Mais on pouvait s’en douter, au vu des deux premiers albums. En effet, pas question de se précipiter, pas question d’action frénétique : Istin avait une histoire à raconter et avait bien l’intention, dès le début, de prendre le temps nécessaire pour cela !

C’est ainsi que le premier album se concentre essentiellement sur la naissance de Merlin, et le second sur son enfance et la découverte de ses pouvoirs de guérisseur. On est encore très loin d’Arthur et de la quête du Graal... même si les premières pages du premier album sont consacrées aux origines (sataniques !) de la fameuse coupe !

JPEG - 143.1 ko

Mais même si le scénario prend son temps, on ne s’ennuie pas une seule seconde à la lecture de ces deux albums superbement dessinés et encrés par Eric Lambert et Stambecco, grâce notamment à des intrigues secondaires (les aventures de Maëlle dans le deuxième album).

Pas de doute, on est bien dans de l’ Heroic Fantasy au long cours. La quête de Merlin n’a sans doute même pas encore vraiment commencé et il faut sans doute s’attendre à croiser de nombreux autres personnages dans les albums à venir, à commencer par Brendann dont la rencontre avec Maëlle a bien failli lui être fatale...

Mais ce qui fait l’intérêt de ces deux premiers albums (et sans doute de la saga entière), c’est la hauteur qu’elle prend par rapport à l’arrière-plan religieux qui sous-tend les aventures des personnages. Car d’une ceraine manière, l’histoire que nous racontent ces albums s’est réellement produite. Les druides ont existé, les croyances en des esprits divers et variés également. Et la religion monothéiste a fini par l’emporter, on le sait. Mais cela ne s’est pas fait en un jour et c’est ce que Istin a choisi de nous raconter, au delà de l’histoire de Merlin.

C’est cela qui est fascinant, finalement, qu’on croie ou pas à la magie, aux esprits, aux dragons et autres créatures extraordinaires. La légende de Merlin (et d’Arthur) est le récit d’un passage, d’un monde à un autre, de l’ancien à celui qui est le nôtre aujourd’hui. C’est ce qu’ont voulu raconter Istin et Lambert, et leurss deux premiers albums sont à la hauteur de cette ambition !

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite