L’Apprenti Sorcier (The Sorcerer’s Appentice) -- Votre note ?
4 votes


L’Apprenti Sorcier (The Sorcerer’s Appentice)

Jon Turteltaub
mercredi 22 décembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 7%

La guerre entre Merlin et Morgane n’est pas terminée. Même si celui-ci a disparu et si son ennemie a été vaincue et enfermée dans une urne alors qu’elle était sur le point de ressusciter une armée de sorciers malfaisants, leurs disciples continuent de s’affronter. Le redoutable Maxim Orvath, ayant trahi Merlin après avoir été son élève, s’est trouvé àson tour un apprenti et est à la recherche de l’urne. Et Balthazar Blake, autre ancien élève de Merlin, pense avoir trouvé le premier Merlinien après 3 siècles de recherches, celui qui d’après la légende sera le seul capable de détruire Morgane. Il décide de lui confier l’anneau de Merlin et d’entamer sa formation...

Bande annonce IMG/flv/LApprentiSorcier.flv

De l’action mais pas trop, du rythme et des rebondissements, des effets spéciaux de qualité mais pas tapageurs (ces sorciers là sont plutôt moins spectaculaires qu’Harry Potter), beaucoup d’humour : tout cela aide à fare passer la pillule d’un scénario évidemment prévisible. Car L’Apprenti Sorcier n’est pas le premier film à nous raconter le parcours initiatique d’un jeune garçon que rien n’avait préparé à un extraordinaire destin... Dans le genre réchauffé, de Star Wars à Percy Jackson en passant par Highlander ou Les Portes du Temps et bon nombres de film de la catégorie Heroic Fantasy (sans oublier les films d’arts martiaux du genre Karaté Kid), difficile de faire plus banal !

JPEG - 127.9 ko

En plus, on ne peut pas dire que Nicolas Cage soit particulièrement excellent de ce rôle de "vieux sage", héritant d’un chapeau de sorcier ridicule et d’une coupe de cheveux à l’avenant... Il n’est pas non plus particulièrement mauvais, cela dit. Peut être est-il tout simplement encore un peu jeune pour ce genre de rôle ?

En revanche, Alfred Molina (Maxim Horvath) s’illustre à nouveau, cette fois dans un rôle de vrai méchant (après son rôle de faux méchant dans Prince of Persia). Quant à Monica Bellucci, dans le rôle de Veronica, même si on ne la voit pas longtemps... elle reste Monica Belluci, ce qui se passe de commentaire ! La preuve en image :

JPEG - 82.1 ko

Mais celui qui mérite une mention spéciale, c’est Jay Baruchel, l’apprenti sorcier lui-même. Sans en faire des tonnes, l’acteur trouve le ton juste, un peu dans le "créneau" généralement occupé par Shia LaBeouf, pour ce rôle de "guy next door" très ordinaire à qui il arrive des (més)aventures extraordinaires.

Evidemment, le scénario s’éloigne un peu du poème de Goethe dont s’était inspiré Walt Disney pour le court métrage L’Apprenti Sorcier qui faisait partie du dessin animé Fantasia sorti en 1940 ! Toutefois, Jon Turteltaub ne manque pas de rendre hommage à l’oncle Walt avec une longue séquence reproduisant les mésaventures de l’apprenti sorcier avec ses balais, en reprenant la musique de Paul Dukas. Plutôt sympathique, mais un peu longuet quand même... En revanche, la référence à Star Wars et au pouvoir de persuasion des Jedi est beaucoup plus réussie : un petit bijou de second degré, en quelques secondes (comme quoi les références les plus courtes, comme les plaisanteries, sont décidément les meilleures).

JPEG - 99.3 ko

Les amateurs de SF apprécieront d’ailleurs l’effort louable fait par les scénariste pour mêler un peu de science à la sorcellerie. Certes, les explications données pour donner à celle-ci une justification rationnelle (l’anneau de Merlin agissant comme amplificateur de l’énergie générée par le système nerveux, utilisation de 100% du cerveau contre 10% seulement pour l’être humain ordinaire) sont davantage destinés aux enfants de 10 ans qu’à des esprits scientifiques un peu sérieux ... mais l’idée d’avoir fait du héros un jeune physicien apporte, elle, un véritable "plus" au scénario, avec notamment un moment de poésie musicale qui n’est pas sans rappeler l’ambiance de l’excellent Electric Dreams, pour ceux qui s’en souviennent...

En définitive, L’Apprenti Sorcier est film assez difficile à classer. Il reflète assez bien, en cela, la personnalité sans doute complexe de son réalisateur John Turteltaub, capable de nous offrir des comédies délirantes telles que Rasta Rocket, un film de SF tout en sensibilité comme Phénomène et une saga plutôt inégale avec Benjamin Gates (dont le premier volet n’était tout de même pas si mauvais que ça). Ce serait donc dommage de passer à côté, même pour ceux qui sont habituellement allergiques aux productions Disney...

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite