True Blood - Saison 1 -- Votre note ?
3 votes


True Blood - Saison 1

Alan Ball
lundi 24 août 2009
par Laurence Verdier
popularité : 5%

HBO. Ces trois lettes évoquent pour les esthètes que vous êtes, chers lecteurs des Mondes Étranges (notez comme on vous aime sur ce site !), la chaine télévisée américaine diffusant les meilleures séries actuelles et en particulier à prédominance fantastique... et sulfureuse.

Generique IMG/flv/TrueBlood.flv

En 1990, la série « Dream On » opère un tournant radical avec son scénario original et sa réalisation particulière et dépoussière la morosité des séries TV de l’époque. Alan Ball le génial créateur de « Six Feet Under » adapte la saga littéraire fantastico-romantique insipide de Charlaine Harris « La Communauté du Sud » et fait de « True Blood » La série à ne pas manquer !

Phénomène télévisuel aux USA depuis septembre 2008, une troisième saison vient d’être signée. En France, elle est diffusée par le groupe Orange Télévision.

De nos jours, la vie s’écoule paisiblement pour les habitants de Bon Temps, petite bourgade perdue au fin fond de la Louisiane. Tous se retrouvent au Merlotte’s Bar pour s’y désaltérer de bières fraîches, dans la moiteur humide d’un été torride et sans fin, à l’affût de nouveaux ragots de voisinage. Sookie Stackhouse, jeune et naïve serveuse, entend bien malgré elle les pensées de tous les habitants. Elle est télépathe et ce don l’empêche de mener la vie d’une jeune fille romantique. Un soir, la vie paisible de cette petite ville du Sud bascule quand un étranger débarque dans le bar et commande une boisson appelée Tru Blood. C’est un vampire ! ! Depuis qu’une société japonaise a inventé un sang synthétique, le Tru Blood, de nombreux vampires parviennent ainsi à cohabiter avec les humains des grandes agglomérations, tandis que d’autres refusent cette nourriture et continue de s’abreuver à la source : la veine jugulaire humaine ! Fascinée par cet être mystérieux dont elle ne peut lire les pensées, Sookie décide de faire la connaissance de ce nouvel habitant et premier vampire de Bon Temps, malgré les avertissements de ses amis et la stupéfaction des clients. JPEG - 4.5 ko Dès le (très planant) générique de True Blood, on est plongé dans l’atmosphère particulière des séries fantastiques produites par HBO : contexte historique sombre et violent, personnages décalés et complexes, sujets de société controversés, le tout baignant dans le sexe, drogue et rock n’roll.

Durant les premiers épisodes de la saison 1, dans une trame qui prend le temps de s’installer lentement et baignée d’une lumière aveuglante et brûlante (à noter la superbe photographie présente dans tous les épisodes), le quotidien des personnages principaux et secondaires ne s’annonce pas aussi paisible qu’il nous semblait. Ainsi, on est plongé peu à peu dans l’ambiance mystérieuse et sulfureuse de cette bourgade et le réalisme des décors (cuisine de la grand-mère de Sookie, le Merlottes’s bar…) contribue à la crédibilité de l’intrigue. Les vestiges des superbes demeures de colons accentuent la réalité d’une vie modeste voir pauvre pour les habitants.

Un mystère plane aux alentours de Bon Temps depuis que Bill le vampire, dont Sookie est bien sûr tombée amoureuse, est apparu : des meurtres atroces ont été commis sur des femmes ayant eu des liaisons avec des vampires. Peu à peu la peur et la suspicion s’installent chez tous les habitants, descendants de modestes paysans ou esclaves, de cette bourgade déjà bien embourbée dans son passé ségrégationniste.

Certains personnages sont à la limite de la caricature et renforce le côté « terroir » des habitants. Ainsi Jason Stackhouse, le frère « abruti » (pardon pour cette familiarité, mais c’est vraiment le mot !) de Sookie amène une touche de légèreté à l’atmosphère pesante de Bon Temps grâce à ses tribulations amoureuses avec la moitié des femmes de la bourgade. Par contre son personnage « de looser » deviendra très important au fil des épisodes et sa personnalité « manichéenne » va gagner en ambiguïté à mesure de ses échecs amoureux. Un très beau personnage.

Il y a beaucoup d’autres personnages atypiques dans cette série : Tara Wesley est une jeune femme au caractère affirmé, dure, en lutte constante avec son entourage et surtout avec sa condition de jeune femme noire pauvre et sans avenir. Son personnage gagnera aussi en maturité. Il y a tant de personnages (et de créatures) importants dans cette première saison, tous aussi complexes les uns les autres : Lafayette Reynolds, le cousin de Tara, cuisinier au look totalement déjanté au Merlotte’s Bar le jour, dealer la nuit d’une nouvelle drogue : le jus de vampire. Solitaire et maîtrisant parfaitement sa vie de jeune homosexuel extravagant, Lafayette va sombrer peu à peu dans l’horreur quand il va devenir la proie d’un vampire dangereux, Eric Northman, le shérif de la zone 5, supérieur direct de Bill. JPEG - 3.9 ko William Thomas Bill Compton, alias Bill le Vampire, a 173 ans. C’est un vampire aussi beau que mélancolique dont la jeune Sookie tombe éperdument amoureuse. Pendant la Guerre de Sécession, ce jeune soldat et père de famille honnête et courageux se fait mordre par une vampire qui attire ses proies dans une maison perdue dans les marais. Devenu vampire, il recherchera la présence des humains qui le fuient et luttera sans cesse contre sa condition de créature sanguinaire. De retour dans sa ville natale, Bon Temps, il voit sa longue et tragique existence s’éclaircir en la présence lumineuse d’une fantasque et toute jeune serveuse de bar : Sookie. JPEG - 4.5 ko Sookie Stackhouse est une jeune femme de 25 ans, jolie blonde innocente mais court vêtue dans son uniforme de serveuse, se sentant un peu à l’écart des préoccupations de ses rare amis : le sexe. Car Sookie est télépathe et ce don lui permet d’entendre les pensées salaces et tordues de ses prétendants. Aussi, elle préfère vivre tranquillement avec sa grand-mère qui veille sur elle et l’aime profondément.

Mais Sookie n’est pas Buffy !

HBO n’ayant jamais versé dans le genre Vampire Slayer, True Blood c’est plutôt l’histoire du petit Chaperon Rouge mais « version trash ». Vivant au milieu des majestueux cyprès de Louisiane, la jeune et naïve Sookie partage son quotidien avec sa grand-mère qui la protège des désillusions et dangers extérieurs... comme le petit Chaperon Rouge. Dans ses petites robes légères, cette jeune fille pure va rencontrer une créature de la nuit. A défaut de Loup, c’est un autre prédateur, un séduisant vampire, dont elle va faire la connaissance... Le danger et l’interdit ne peuvent que fasciner une jeune fille aussi innocente qui s’était toujours protégée du monde extérieur. Le clin d’œil au conte populaire, si merveilleusement raconté par Charles Perrault est flagrant. N’est-ce pas les mêmes thèmes qui sont évoqués dans la série d’Alan Ball, en tout cas dans la saison 1 ? Le petit Chaperon Rouge est en fait un conte évoquant les prémices de la sexualité. L’interdit du désir naissant chez les jeunes filles (dans le conte, le désir sexuel est représenté par la cape rouge, symbolisant la menstruation, dans True Blood c’est bien sûr les morsures infligées par les vampires), la violence est aussi très présente dans le conte et dans la série (la mort de la grand-mère du Chaperon Rouge et de Sookie), l’anthropophagie est le thème le plus évident de ces deux histoires : le loup, les vampires et certains humains avides de chair et de sang !

Vous l’aurez compris, quand on commence à regarder les premiers épisodes de True Blood, on devient vite accro aux personnages fouillés et à l’intrigue dense, aux créatures qui hantent les nuits moites de Louisiane, et dont chaque épisode se termine par un cliffhanger incroyable. Vite qu’on me donne ma dose de jus de vampire car je suis déjà en manque !

Commander le DVD ou le Blu-Ray sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne


Les nombreuses scènes à caractères sexuels, me font conseiller bien évidement la série True Blood a un public averti.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite