Miss Marvel (Ms. Marvel) -- Votre note ?


Miss Marvel (Ms. Marvel)

Bisha K. Ali
samedi 3 décembre 2022
par Didier GIRAUD
popularité : 13%

A 16 ans, Kamala Khan est tiraillée entre l’éducation très stricte de ses parents d’origine pakistanaise et sa vie d’étudiante aux Etats Unis, passionnée par les super-héros et en particulier par son idole, Captain Marvel. Sa vie va changer lorsque ses parents reçoivent un colis de sa tante restée au Pakistan. Parmi plusieurs souvenirs, Kamala remarque des bracelets qu’elle décide de porter. Alors qu’elle se rend en cachette, contre l’avis de ses parents, à une convention consacrée aux Avengers, Kamala se rend compte que les bracelets lui confèrent d’étonnants super-pouvoirs. Malheureusement, l’utilisation de ses pouvoirs ne passe pas inaperçue et le Damagr Control, une agence gouvernementale, se lance à sa recherche. Et surtout, un groupe de personnages mystérieux se faisant appeler les Clandestins et composé de Djinns semble décidé à s’emparer des bracelets de Kamala...

Faisant sa première apparition dans les comics Marvel en 2013, Kamala Khan est une nouvelle preuve de la capacité de Marvel à suivre les tendances de la société et à s’adapter à son époque. Après T’Challa (Black Panther), Luke Cage et Sam Wilson - le Faucon (premiers grands super-héros noirs), Daniel Rand (Iron Fist) et surtout Shang-Chi (inspirés de la culture asiatique et de la mode des arts martiaux), il était temps qu’apparaisse le premier personnage de confession musulmane. Mais même 12 ans après le 11 septembre, il n’était sans doute pas concevable qu’elle soit d’origine arabe... et c’est donc du côté de l’allié pakistanais des Etats Unis que Marvel est allé chercher l’origine de sa jeune super-héroïne.

JPEG - 70.1 ko

Ceci étant dit, ses origines et sa religion ne sont pas sujets à polémique, ni dans les comics ni dans la série. Kamala n’est ni plus ni moins qu’une ado américaine, un peu gênée aux entournures par des parents un peu trop rigides et protecteurs, au point de faire le mur pour participer à une convention des Avengers, et ni leur origine ni leur religion ne sont pointées, à aucun moment.

En revanche, son origine est le prétexte à des aventures dépaysantes (avec une partie se déroulant au Pakistan), l’opposant à une bande "djinns", qui sont en fait des êtres venus de la Dimension Noor qui cherchent à abattre la barrière séparant notre dimension de la leur, afin de nous envahir. Et la manifestation de ses pouvoirs, sur le plan visuel, est tout aussi exotique !

JPEG - 40.3 ko

A la différence d’autres séries Marvel réentes, Miss Marvel ne manque pas de scènes d’action et celles-ci sont tout à fait réussies et souvent spectaculaires. Rien à voir avec la lourdeur de Miss Hulk... Miss Marvel évolue dans un registre bien plus créatif, acrobatique, à la limite de la virtuosité qu’on a pu voir dans certains films réalisés par les frères Russo (Le Soldat de l’Hiver, Civil War, les deux Avengers Infinity et Endgame), même si évidemment les personnages et leurs pouvoirs sont loin d’être aussi glamour que ceux des films en question.

Malheureusement, la série reste dans le registre "pour ados"... avec tout ce que cela implique comme clichés sur la recherche de son identité, le besoin de s’affirmer voire de se rebeller, les premières amours... autant de clichés dont Disney use et abuse à longueur d’années, de films en séries. Donc pas de (bonne) surprise à attendre de ce côté là !

En revanche, sur la forme, la série innove un peu en s’inspirant de l’esprit des comics, avec par moments et à petites doses (heureusement !) des incrustations graphiques qui amènent une certaine fraîcheur et un peu d’originalité à la série.

JPEG - 42.7 ko

Rien à signaler de particulier concernant le casting, si ce n’est que la jeune Au global, cette Miss Marvel Iman Vellani fait ses premiers pas sur un écran avec cette série et que Disney a fait le bon choix en choisissant une actrice du genre "girl next door" plutôt qu’une bimbo venue du mannequinat, ce qui donne à la série un côté assez réaliste (pour autant qu’on puisse parler de réalisme dans le monde des super-héros), les autres acteurs étant eux aussi d’origine indo-pakistanaise. Le seul nom un peu connu est celui de Matt Lintz, vu notamment dans une dizaine d’épisodes de The Walking Dead).

Au final, Miss Marvel n’est pas la série de l’année. Même au sein des séries Marvel, elle ne laissera pas un souvenir impérissable. Mais elle s’avère suffisamment dépaysante et divertissante pour mériter le court détour de ses six épisodes.

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 8.9 Mo
MPEG4 - 8.9 Mo

Agenda

<<

2023

>>

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite