Chrono-Minets (The Early Asimov - 3) -- Votre note ?
3 votes


Chrono-Minets (The Early Asimov - 3)

Isaac Asimov
dimanche 28 novembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 22%

On vante souvent l’humour d’Isaac Asimov... et on imagine souvent qu’il pouvait se le permettre, après être devenu LA grande figure incontournable de la littérature de SF. Mais on se rend compte avec ces textes de jeunesse, dont certains écrits au début des années 40, qu’il n’a pas attendu d’être riche et célèbre pour faire preuve d’humour !

Et ça commence avec Super-Neutron, dans laquelle Asimov imagine un club (l’Honorable Société d’Ananias) dans lequel chacun des membres serait obligé à tour de rôle d’imaginer une histoire. Le narrateur de celle-ci imagine que la fin du système solaire au lieu dans un peu plus de deux heures... Et il y aura hélas pas de suite. Mais Asimov reprendra l’idée quelques années plus tard avec le cycle des Veufs Noirs, série de nouvelles policières.

Non Définitif ! ne manque pas de légèreté non plus, mais est typique de la SF ne de l’époque, voulue par Campbell avec un fond scientifique solide et crédible. Ici c’est même plus qu’un fond... c’est l’intrigue même de la nouvelle, ainsi que sa chute, qui sont de nature scientifique !

Dans Bon Sang Ne Saurait Mentir, Asimov s’attaque au registre qu’il appelle "fantastique fantaisiste", avec une histioire d’exorciste et de fantôme attaquant en justice le propriétaire de la maison qu’il voulait hanter ! Une idée que l’écrivain reprendra dans sa saga des Robots, lorsque l’un d’entre eux voudra obtenir des droits égaux à ceux des humains.

John Campbell ayant créé une rubrique ayant pour titre Probabilité Zéro" pour accueillir les textes les plus délirants, Asimov ne s’est pas fait prier pour l’alimenter avec Chrono-Minets, une histoire de créatures extra-terrestres ressemblant à des chats mais ... quadri-dimensionnels ! De véritables petits chats de garder, capables de miauler hier lorsqu’ils repérent un cambrioleur aujourd’hui !

Avec Auteur ! Auteur !, Asimov a peut être donné une idée à Stephen King ... cette histoire d’un écrivain mettant fin à une série et confronté ensuite à son personnage faisant irruption dans la vie réelle pour le menacer de reprendre l’écriture de la série, ressemble étrangement à La Part des Ténèbres.

Retour à la SF pure avec la dernière nouvelle de ce recueil, Arrêt de Mort, dans laquelle les humains étudient les résultats d’une de leurs expériences : laisser des robots livrés à eux-mêmes sur une planète isolée. Mais il faut dire qu’en 1943, lorsqu’il a écrit cette nouvelle, Asimov avait déjà publié plusieurs épisodes de sa saga des robots...

On ne trouve pas de "grand" texte d’Asimov dans ce recueil de nouvelles. Mais le plaisir de les lire est quand même double : on y découvre de petits bijoux de SF, parfois de fantastique et souvent d’humour ... et on a droit aussi aux commentaires de l’auteur et surtout aux récits de ses échanges parfois musclés avec John W. Campbell, véritable "pape de la SF" à l’époque et pour Asimov un véritable mentor qui, pour lui enseigner quelques unes des règles de base de l’écriture, ne lui pas fait (ou pas souvent) de cadeaux...

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite