Azréa - Tome 2 : Le Quatrième Monde -- Votre note ?
1 vote


Azréa - Tome 2 : Le Quatrième Monde

Emilie Robert
mercredi 16 octobre 2013
par Didier GIRAUD
popularité : 5%

Séparés, Chrystina et Mike continuent à mener leur lutte pour sauver les trois mondes, elle sur le monde vert et lui sur le monde rouge... ce qui va lui permettre de découvrir la vérité sur ses origines. Car lui non plus, comme Azréa / Chrystina, n’est pas un véritable terrien ! Mais il est retenu prisonnier sur monde hostile et va devoir trouver un moyen de s’enfuir et de regagner le monde vert. Pendant ce temps, Chrystina explore les limites de ses immenses pouvoirs et découvre l’existence d’un quatrième monde. Mais tous deux sont engagés dans une course contre la montre, car depuis que l’équilibre a été rompu, les trois mondes sont voués à la destruction...

Si vous avez aimé L’Ordre Des Fondateurs, il ne fait guère de doute que vous aimerez tout autant Le Quatrième Monde ! On y retrouve en effet toutes les qualités - et à peu près les mêmes défauts - que ceux du premier roman d’Emilie Robert.

C’est toujours aussi agréable à lire, toujours aussi bien rythmé, toujours aussi bien construit. On ne s’ennuie jamais à la lecture du roman, sans pour autant être "saoûlé" par l’action, tout cela étant parfaitement bien dosé. Et Emilie Robert est toujours aussi inventive !

Il n’est déjà pas facile de réussir un premier roman, mais réussir sa suite est sans doute encore plus difficile et on pouvait craindre que l’inspiration se tarisse quelque peu... Il n’en est rien et ce second tome ne manque pas d’idées nouvelles, de rebondissements et de surprises, dont une de taille... Car dans ce roman, l’auteur ne fait pas les choses à moitié, en allant jusqu’à détruire notre planète ! Et l’univers imaginé par l’auteur garde toute sa cohérence.

Voilà pour le côté positif qui, comme pour le roman précédent, l’emporte largement. Pour le côté négatif, on notera la nature toujours aussi manichéenne, presque caricaturale des personnages, dont certains se retrouvent affublés de noms frôlant dangereusement le ridicule* (Diablos, Sinistrosia...), et des liens de parenté entre eux qui se révèlent aussi nombreux qu’à la fin d’une pièce de Molière ! L’arme terrienne utilisée par les héros, ainsi que ses effets sur les habitants des mondes vert et rouge s’avère peu convaincante... Et on regrettera le peu de crédibilité du peuple du quatrième monde**, ainsi que le fait que le personnage de Harry n’ait pas été davantage approfondi. Car voilà un personnage qui aurait pu se révéler passionnant, si Emilie Robert nous en avait dit davantage sur les raisons l’ayant conduit à basculer vers le "côté obscur" !

Mais ce sera peut-être le cas dans le troisième (et dernier ?) tome d’Azréa ? Espérons-le. Mais Emilie Robert aura un autre défi à relever, car les "gentils" semblent avoir définitivement gagné au terme de ce deuxième tome, ce qui ne va pas lui faciliter la tâche pour achever en beauté sa trilogie !

Cliquer ici pour commander le roman sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* Quels parents iraient nommer ainsi leur enfant ?

**Je n’ai rien contre les singes géants à quatre bras, mais j’aurais bien aimé comprendre comment et pourquoi ils peuplent ce quatrième monde, alors que les trois autres sont peuplés d’humains...



Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite