La Geste Des Chevaliers Dragons T3 & T4 - Le Pays de Non-Vie - Brisken -- Votre note ?
3 votes


La Geste Des Chevaliers Dragons T3 & T4 - Le Pays de Non-Vie - Brisken

Ange, Sylvain Guinebaud & Philippe Briones
lundi 6 avril 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 12%

Le Veil, cet étrange phénomène qui se produit à proximité d’un dragon, ne se limite pas aux êtres vivants, qu’ils soient humains, végétaux ou animaux. Les minéraux sont également altérés, ce qui produit parfois de véritables trésors, très recherchés par ceux qu’on appelle les chasseurs de Veil. Mais le métier n’est pas sans danger quand il s’agit d’entrer dans la zone du Veil, lorsqu’il faut lutter contre les autres chasseurs à la mort d’un dragon ou contre les créatures qui lui ont survécu... car les créatures générées par le Veil sont tout aussi dangereuses que le dragon lui-même. C’est ce que vont découvrir les chevaliers dragons de l’Ordre de Messara, le premier et plus ancien de tous, le plus puissant aussi, appelé par l’Empereur en renfort pour défendre la passe de Brisken contre les créatures du Veil. Mais elles ignorent aussi qu’elles son tombées dans un piège...

Le choix d’Ange pour sa saga de la Geste Des Chevaliers Dragons peut sembler curieux, avec à chaque fois un dessinateur différent et des albums indépendants les uns des autres (et qui peuvent donc sans problème être lus dans le désordre). Mais il fonctionne particulièrement bien dans ces deux albums, très différents l’un de l’autre.

Dans le premier, nous faisons connaissance avec les Soeurs de la Vengeance, celles qui interviennent lorsque un chevalier dragon échoue dans sa mission. On découvre ainsi les conséquences de leur acte, aussi bien sur elles que sur la zone du Veil... et on découvre également les chasseurs de Veil et leur vie particulièrement dangereuse, au travers des aventures d’une famille qui tente de vivre de cette activité. Ce sont les membres de cette famille qui sont les "héros" de cet album et non pas le chevalier dragon qu’ils ne font que croiser.

JPEG - 193.3 ko

Dans le second, c’est l’inverse ! On est plongés au coeur d’une formidable bataille avec des centaines de chevaliers dragons, dans une aventure qui n’est pas loin de faire penser au fameux film 300 de Zack Snyder, par sa dimension épique et héroique. Mais on découvre aussi, en filigrane, les rouages et les intrigues politiques de l’époque. Les chevaliers dragons ne se mèlent pas de politique, c’est même un des principes les plus importants de leur Ordre. Mais certains n’en sont pas convaincus et redoutent la puissance militaire que ces femmes guerrières représentent...

Les deux albums ont toutefois un point commun : l’émotion. Plutôt absente des deux premiers tomes, l’émotion est bien au rendez-vous cette fois, qu’il s’agisse de l’histoire de la famille des chasseurs de Veil ou de celle, encore plus triste, de toutes ces chevaliers dragons mortes pour rien à la bataille de Brisken. On se rend compte en effet dans ce quatrième album que les guerrières tueuses de dragons ne sont pas les créatures froides et sans coeur qu’on pouvait imaginer.

Alors même le principe de la saga ne permet pas de s’attacher à des personnages, puisqu’ils changent à chaque fois, ces deux albums démontrent que cela ne nuit pas à l’émotion qu’on peut ressentir, pour peu que le scénario soit bon... et au delà des personnages, la trame de fond de l’univers imaginé par Ange s’enrichit et s’épaissit. Cela promet pour les prochains albums !

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite