Le Neptune T1 & T2 - A La Conquête d’Un Rêve - Vers Un Autre Monde -- Votre note ?
2 votes


Le Neptune T1 & T2 - A La Conquête d’Un Rêve - Vers Un Autre Monde

Jean-Yves Delitte
jeudi 11 juin 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 10%

En 1883, William Lake tente de construire un submersible. Malheureusement, personne ne croit à son projet, ni les banques ni même la marine américaine. Au bord de la ruine, Lake est obligé d’accepter la proposition de Gunther Von Studendt, un riche excentrique qui veut monter une expédition sous-marine dans les Caraïbes. Pendant ce temps, une grande course est entrain d’être organisée, entre New Ork et San Francisco, opposant navires à voile et à vapeur. L’occasion pour une compagnie de promouvoir son dernier modèle de streamer, par tous les moyens...

Ce n’est pas du Jules Vernes, mais la référence est évidente et est d’ailleurs clairement évoquée dès le premier album de ce cycle signé Jean-Yves Delitte, qui en est à la fois le scénariste et le dessinateur (et le coloriste), ce qui est suffisamment rare dans la BD française pour être souligné !

Nous voilà donc en 1883, à une époque où les nations en voie d’industrialisation hésitent encore entre voile et vapeur... Evidemment, pour les plus anciens des lecteurs de BD, ce Neptune a comme un petit parfum de nostalgie, renforcé par un dessin très classique qui risque de les ramener quelques dizaines d’années en arrière, àl’époque où les aventures du Nautilus du capitaine Nemo les faisaient rêver.

Mais attention, Le Neptune, sous des abords qui peuvent rappeler la BD d’il y a 30 ou 40 ans, vous réserve quelques surprises. Cela commence vers la fin du premier album, avec quelques dialogues plutôt crus concernant la sexualité des marins... mais ça se corse nettement dans le second, avec en outre quelques planches assez gore concernant les "amazones" cannibales découvertes par l’équipage du Neptune, très peu vêtues (mais pas très sexy cela dit), régulièrement qualifiées de "putes" et de "salopes" ! Là, on se retrouve assez loin de Jules Vernes...

JPEG - 161.1 ko

Pour le reste, le scénario reste très classique, dans un genre qui a connu son époque de gloire il y a un demi-siècle, voire plus, dont on retrouve ici la naïveté désarmante, avec un sous-marin qui découvre à la première occasion une civilisation engloutie (si on peut appeler ça ainsi) pré-colombienne... Pas vraiment de la SF, donc, mais plutôt des aventures fantastiques, surtout pour le second album d’ailleurs, le premier ne servant qu’à planter (tranquillement) le décor.

Où veut en venir Jean-Yves Delitte ? A l’issue de ces deux premiers albums, cela reste assez difficile à dire. Les deux intrigues parallèles (celle du Neptune et celle de la course New York - San Francisco) ne se rejoignent à aucun moment. C’est assez normal, me direz-vous, puisqu’elles sont parallèles... mais on n’ose pas imaginer qu’il n’y ait pas le moindre rapport entre elles. Mais peut-être la clé de l’énigme se trouvera-t-elle dans l’album suivant ?

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite