Le Mystère des Dieux -- Votre note ?
3 votes


Le Mystère des Dieux

Bernard Werber
vendredi 19 octobre 2007
par Didier Giraud
popularité : 16%

Le Mystère des Dieux est le troisième et dernier volet du Cycle des Dieux, après Nous Les Dieux et Le Souffle des Dieux, qui faisaient eux-mêmes suite à l’excellent roman qu’était Les Thanatonautes, suivi de l’Empire des Anges. Ouf ! Et Werber nous a gardé le meilleur pour la fin ...

Dans Les Thanatonautes, on découvrait qu’il existe une vie après la mort. Ensuite, une fois réellement mort, le héros Michael Pinson accédait au statut d’ange dans L’Empires des Anges. Puis, toujours poussé par son désir d’explorer l’au delà de l’au delà, il devenait elève-dieu au début du Cycle des Dieux : selon un principe autant inspiré de la Star Academy (une God Academy ?) que de jeux vidéo du type Civilisation, il s’agissait pour chacun des 100 élèves-dieux de la promotion, de mener leur peuple le plus loin et le plus haut possible sur une réplique de notre Terre. Et voilà dans Le Mystère des Dieux que Michael Pinson se retrouve parmi les 10 derniers encore en course pour la phase finale ...

Il est clair que cette fin était très attendue, à tous points de vue ... Un Cycle aussi ambitieux que celui-ci se devait de se terminer en beauté. Jusqu’à ce dernier épisode, l’imagination fertile de Werber avait fait merveille, mais on pouvait se demander jusqu’où il serait capable de nous emmener et craindre une fin en "queue de poisson", décevante... ou pas de fin du tout, en laissant place (solution de facilité) à l’interprétation du lecteur.

Mais bien au contraire, Werber nous surprend encore et va avec ce Mystère des Dieux beaucoup plus loin qu’on aurait pu l’imaginer à la fin de l’épisode précédent. C’est tout dire !

En fait, on retrouve dans ce roman le même souffle épique qui avait caractérisé Les Thanatonautes. On va de surprise en découverte, de rebondissement en rebondissement, jusqu’au final que, personnellement, je trouve particulièrement brillant.

Pour reprendre un terme utilisé à plusieurs reprises dans le roman, il y a un dans le Mystère des Dieux une "mise en abîme" qui finit par donner le vertige... et je n’en dirai pas plus car ce serait vraiment dommage de révéler la fin de ce roman remarquable qui sera probablement très critiqué, ce qui est la règle lorsqu’on traite de la religion, Werber étant en outre un auteur qui ne laisse pas indifférent : en général, on adore ou on déteste !

Mais quoi qu’on en pense, il faut quand même saluer la puissance de son imagination : cette vie après la mort, particulièrement complexe mais cohérente, avec ses statuts, sa hiérarchie, son fonctionnement, font de ce cycle (en y incluant Les Thanatonautes et l’Empire des Anges) une oeuvre majeure, et de Werber l’égal des plus grands.

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Werber a souvent été critiqué pour son approche un peu simpliste et superficielle de ses personnages. Je ne sais pas s’il a essayé avec ce roman d’apporter une réponse à ses détracteurs, mais je trouve que le personnage de Michael Pinson est considérablement "épaissi" dans le Mystère des Dieux, qui n’en est que plus passionnant !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite