La main d’Oberon -- Votre note ?


La main d’Oberon

Roger Zelazny
mercredi 14 février 2007
par Didier Giraud
popularité : 5%

En même temps, on sent poindre dans ce 4ème volet des Princes d’Ambre les velléités d’une nouvelle série... C’est ainsi qu’on apprend que Random a un fils. Et si Random a un fils, alors pourquoi d’autres, dont Corwin, n’en auraient-ils pas ? Mais c’est une autre histoire ! Cet épisode confirme également que les fils d’Obéron ont des pouvoirs inégalement développés... et qu’il ne tient qu’à eux d’user de leur intelligence et de leur volonté pour exploiter leur potentiel. La « magie » prend donc peu à peu une importance prépondérante, et il ne suffit plus de passer d’une Ombre à une Autre, ni de porter un Joyau du Jugement pour faire la différence. Là aussi, comme pour ce qui concerne les relations familiales et les alliances, les choses se compliquent... Et bien entendu, comme le titre le laisse sous-entendre (mais on s’en doutait bien en lisant les précédents volumes), le père des princes d’Ambre (avec son acolyte Dworkin) n’a pas dit son dernier mot, et les relations un peu « freudiennes » que le héros entretenait avec lui vont bien entendu se retrouver au cœur de ce roman et surtout du suivant.

Depuis 3 romans, les choses vont de mal en pis en Ambre, et on en découvre enfin la véritable raison. La marelle originelle est endommagée, le sang d’un prince d’Ambre ayant été versé sur son dessin. Des indices ne tardent pas à prouver que ce sang provient de Martin, le fils (bien caché jusque là) de Random. Et Brand semble être le coupable.... de qui ne tardera pas à être confirmé, en même temps que nous apprendrons que Brand a devancé ses frêres et acquis des pouvoirs qui font pratiquement de lui l’égal d’Oberon ou de Dworkin, et qu’il a pour ambition de détruire l’univers connu (en achevant la destruction de la Marelle) et de le recréer à son idée, en créant une nouvelle marelle, ni plus ni moins.

Mais il lui faut pour cela le Joyau du Jugement que détient Corwin, qui entretemps a retrouvé Dworkin, qui lui a révélé quelques secrets ... Après une course-poursuite qui les ramène tous deux sur notre Terre (une Ombre parmi d’autres ...), Brand s’empare finalement du Joyau. Aidé par Ganelon, qui se révèle un allié plein de ressources (qui parvient notamment, contre toute attente, à venir à bout de Gérard à mains nues, mais qui devient également de plus en plus lucide sur les alliances, les complots, les ambitions et les mensonges des frêres et sœurs du héros), Corwin s’opposer aux plans de Brand et protéger les Marelles. Brand sera finalement vaincu, de justesse, par Corwin et Benedict... mais ce n’est que partie remise. Et la révélation de la fin du livre jette définitivement les bases du dernier tome...

On est véritablement, dans ce 4ème opus, dans le vif du sujet. L’action s’emballe, les complots apparaissent au grand jour, et on commence enfin à comprendre qui fait quoi, et pourquoi. Le rôle grandissant de la magie, l’affrontement des princes d’Ambre et de leurs différents pouvoirs devient réellement passionnant. Et on a enfin un méchant, un vrai, un comme on les aime, à se mettre sous la dent !

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


Livre suivant dans la série : Les Cours du Chaos

Livres précedents : Le Signe de la Licorne, Les Fusils d’Avalon, Les Neuf Princes d’Ambre



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite