Adèle Blanc-Sec -- Votre note ?
4 votes


Adèle Blanc-Sec

Luc Besson
jeudi 22 avril 2010
par Didier Giraud
popularité : 16%

La bande-annonce, avec ses scènes d’action, son ptérodactyle et ses momies, laissait entrevoir le pire : un mélance d’Indiana Jones et de Jurassic Park... Bref, un cocktail très commercial et très hollywoodien pour l’adaptation d’une BD à l’esprit très français de Jacques Tardi. Mais contre toute attente, Adèle Blanc-Sec selon Besson, ce n’est (heureusement) pas du tout ça !

Bande annonce IMG/flv/AdeleBlancSec.flv

Adèle Blanc-Sec est une journaliste qui n’a peur de rien, une femme libérée avant l’heure et qui est régulièrement envoyée par son journal sur des missions extravangantes dans des pays généralement exotiques... si elle veut ! C’est ainsi qu’on la retrouve au début du film en Egypte, alors qu’elle avait été envoyée au Pérou !

Car cette fois, Adèle roule pour son propre compte. A la recherche d’un moyen de guérir sa soeur, plongée en état de catatonie depuis un match de tennis mémorable (un des grands moments du film), Adèle va en Egypte car elle veut récupérer la momie du médecin de Ramsès, réputé pour sa capacité à réussir de véritables miracles. Car il se trouve qu’une de ses connaissances, le professeur Esperandieu (tout un programme) est capable de ressusciter les morts ...

Malheureusement, le professeur en question vient de réaliser une expérience qui a trop bien réussi : un oeuf vieux de 135 millions d’années vient d’éclore et un ptérodactyle est désormais laché sur Paris !

Adèle va devoir faire face à la police, qui vientd’arrêter le professeur, à un chasseur de fauves très réputé, à un ptérodactyle déchainé, à un rival prêt à tout, à un amoureux transi et à un inspecteur aussi tenace que bas de plafond ...

JPEG - 57 ko

S’il y a deux réussites qui sautent aux yeux dans cette adaptation de la BD de jacques Tardi, c’est le choix de Louise Bourgoin et la reconstitution du Paris de 1912. La première est éblouissante de charme dans un rôle qui la va à ravir (on se souvient de ses prestations délirantes et incontrôlées comme Miss Météo de Canal Plus) et la seconde est du même niveau que la reconstitution de New York dans le King Kong de Peter Jackson, qui était jusqu’à présent la référence en la matière. Espérons que Besson échappera aux foudres des asssociations anti-tabac pour avoir gardé à son héroïne son vice de fumeuse ... Cameron y avait eu droit avec le personne interprèté par Sigourney Weaver dans [Avatar-1054]... et c’est l’occasion de souligner un point commun entre les deux réalisateurs : leur goût pour les personnages de femmes fortes (Nikita, Jeanne d’Arc, Leelo et Adèle pour l’un, Sarah Connor, Helen Ripley, et Neytiri pour l’autre).

JPEG - 26.1 ko

La troisième réussite de Luc Beson risque toutefois de faire un peu plus débat que les deux premières, indiscutables : il s’agit de son adaptation au cinéma de la BD de Tardi. Les fans de ce dernier, même si le dessinateur semble avoir validé avec enthousiasme le film (et le chèque ?) de Besson, risquent de ne pas retrouver tout à fait l’Adèle Blanc-Sec intransigeante et quelque peu antipathique de la BD. Car Besson, pour de louables intentions quant à l’intensité dramatique du film, a jugé bon de rajouter une intrigue relative à la soeur d’Adèle, afin de donner un peu plus dhumanité à cette dernière... afin aussi de pouvoir jouer un peu plus sur la corde sensible du mélo - sans excès, cela dit.

D’ailleurs, disons-le franchement : heureusement que le film est réalisé par un français, car dans le cas contraire, nous aurions sans doute moyennement apprécié cette vision plutôt ironique de la France du début du 20ème siècle, avec ses politiques incapables, sa bourgeoisie dépravée et ses policiers stupides ! Mais venant de Tardi et Besson, ça évidemment passe beaucoup mieux ! Et ce n’est sans doute pas dénué d’un certain réalisme... Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue l’objectif : lorsqu’on adapte une BD au cinéma, c’est avant tout pour faire un bon film, plutôt que pour livrer une réplique exacte et fidèle de la BD, non ? Cela dit, retrouver Jean-Paul Rouve dans un personnage excessivement ridicule que n’auraient pas renié les Robins des Bois est un vrai plaisir, pour un fan de la première heure, celle de la Grosse Emission sur la chaine Comédie ...

JPEG - 70.7 ko

Quant à ceux qui ne connaissent pas la BD de Tardi - sans parler de ceux qui n’aiment pas les BD de manière générale -, ils risquent de ne guère apprécier le côté à la fois très satyrique mais aussi très simpliste du scénario.

Heureusement, il y a de l’humour, même s’il est très "premier degré". On ne rit pas souvent dans le film, mais on sourit fréquemment. Les momies de Besson, notamment, sont assez délirantes ... Quant au ptérodactyle, il n’est pas si méchant que ça et se laisse finalement assez facilement dompter. En fait, s’il fallait absolument classer ce film dans une catégorie, ce serait celle de la "comédie d’aventures".

Mais sachant que Besson a conçu ce film comme le premier d’une trilogie et sachant qu’il a bien retenu les leçons d’Hollywood en la matière, on peut parier que le second volet des aventures d’Adèle Blanc-Sec sera beaucoup plus grave et plus adulte...

Alors comme dirait Tardi, si la légende colportée par Besson lors de ses apparitions de "promo" est vraie ... vivement la suite !




Commentaires  (fermé)

mercredi 20 juin 2012 à 14h24

c’est trop bien !!!!!!!!

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite