La Ville Qui n’Existait Pas -- Votre note ?


La Ville Qui n’Existait Pas

Enki Bilal
jeudi 3 septembre 2009
par Didier Giraud
popularité : 6%

Lorsqu’un riche industriel décède, le chaos s’installe : les ouvriers se mettent en grève, la production est bloquée, les dirigeants du groupe s’affrontent pour prendre le pouvoir... mais l’héritière du grand patron, une jeune femme handicapée, va rapidement mettre tout le monde d’accord. Elle fait alors prendre à l’entreprise un "virage social" et décide d’aller beaucoup, beaucoup plus loin que tout ce que son entourage pouvait imaginer...

Ce troisième volet des Légendes d’Aujourd’hui, de Christin et Bilal, est tout aussi enraciné dans la réalité économique des années 70 que le précédent. Cette fois, ce ne sont plus les pêcheurs de Bretagne, mais plutôt les ouvriers du textile dans le Nord ... un secteur dont les difficultés dans les années 70, comme celles de la métallurgie et la sidérurgie dans l’Est, avaient sinistré la région.

On y trouve une assez belle galerie de portraits... car pour imposer ses idées, la jeune héritière doit "convaincre" un certains nombre de dirigeants, en utilisant pour cela leur points faibles ! Entre l’alcoolique, celui qui a un penchant caché pour les travelos (pour reprendre le terme utilisé dans l’album) et celui qui rêve d’enrichir son nom de famille d’une particule ... on est là aussi bien dans l’esprit des années 70, avec une représentation assez peu flatteuse du patronat !

Mais curieusement , la suite et surtout la fin sont beaucoup moins caricaturales et bien plus nuancées.

Sans en révéler trop (ce serait dommage)... Bilal nous propose ici une véritable réflexion sur une certaine forme de socialisme qui avait cours vers la fin du 19ème siècle et au début du 20ème et qu’on appelait paternalisme, ainsi qu’une réflexion sur la nature humaine. Car à en croire la conclusion de Christin et Bilal, certaines personnes sont prêts à accepter passivement une forme de "bonheur en boîte", qui leur serait fourni presque sans contrepartie et sans effort, un peu comme un nourrisson recevant le lait de sa mère... alors que d’autres ont besoin de se battre et de conquérir ce bonheur de haute lutte pour véritablement en profiter.

JPEG - 5.4 ko

L’humanité ne semble donc pas tout à fait prête à l’utopie proposée par l’héroine de Bilal ... une utopie qui lui aurait été soufflée, une fois de plus, par cet étrange personnage aux cheveux argentés qu’on retrouve au début de l’album en train de pousser son fauteuil roulant et qui était déjà présent dans les deux précédents volumes des Légendes d’Aujourd’hui ...

Cliquer ici pour commander la BD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite