Mission G (G-Force) -- Votre note ?
3 votes


Mission G (G-Force)

Hoyt Yeatman
lundi 1er mars 2010
par Didier Giraud
popularité : 2%

On sait que l’armée utilise depuis longtemps les animaux : Hannibal et ses éléphants, les cavaliers sur leurs chevaux, les pigeons voyageurs pour transmettre des messages, des dauphins dressés équipés de torpilles pour jouer les kamikazes... Ce qu’on ne savait pas, c’est qu’une force spéciale composée de cochons d’Inde équipés de gadets high-tech, aidés par une taupe experte en piratage informatique et une mouche spécialisée dans la reconnaissance, allait sauver le monde !

Bande annonce IMG/flv/MissionG.flv

Darwin (le chef), Blaster (le spécialiste en armements) et Juarez (experte en arts martiaux) constituent le coeur de la Force G, une unité (très) expérimentale de l’armée américaine. Tous trois sont... des cochons d’Inde !

JPEG - 136.2 ko

A la suite de l’échec apparent d’une mission d’ enquête sur les agissements inquiétants d’une multinationale spécialisée dans l’électroménger et qui est sur le point d’activer de mystérieuses puces censées permettre aux appareils de communiquer entre eux (une sorte de Skynet de cuisine !), l’unité est démantelée.

Mais les cochons d’Inde savent, même s’ils ne peuvent le prouver, que la multinationale a élaboré un plan machiavélique destiné ... à exterminer le genre humain (ses clients, donc ...) ! Aidés par Mooch la mouche et Speckles la taupe informaticienne, ils vont tenter de sauver le monde ...

Le procédé n’a rien de bien nouveau... on pourrait même remonter jusqu’à Stuart Little qui, le premier, a montré de manière totalement crédible un personnage d’animation réaliste au milieu de décors réels et d’acteurs humains. Le film Comme Chiens et Chats et ses siamois ninja avait repris le flambeau, mais s’était avéré moyennement convaincant. Il faut se rendre à l’évidence, avec Alvin et les Chipmunks et ses écureuils chantants et Mission G : les rongeurs (et même les power rongeurs, comme disait l’affiche du film ...) sont ce qui se fait de mieux à Hollywood !

JPEG - 89.9 ko

Et c’est vrai qu’ils sont à la fois amusants et attachants, ces cochons d’Inde. C’est même le principal atout du film, qui est par ailleurs très rythmé et plein de scènes d’action amusantes ... sans doute pour éviter que l’on s’attarde trop sur un scénario des plus invraisemblables. Mais des cochons d’Inde qui parlent et des taupes informaticiennes, de toute manière, est-ce vraisemblable ?

Servis dans la VO par un casting de voix prestigieuses (Nicolas Cage, Penelope Cruz), les personnages de la VF bénéficient de voix familières, plutôt que de celles de célébrités françaises : c’est ainsi qu’on retrouve les voix de Bruce Willis / Tom Cruise, de Julia Roberts, d’Eddie Murphy (et de l’âne de Shrek ...). C’est certainement moins coûteux, mais tout aussi efficace !

En revanche, la bande son mérite une mauvaise note : non pas pour le choix des Black Eyes Peas, mais pour l’utilisation assez lamentable de deux de leurs derniers hits, honteusement coupés en dépit du bon sens. Avec de telles musiques, il y avait de quoi faire beaucoup mieux...

Cette petite réserve mise à part, Mission G est un bon film pour la cible visée (les jeunes enfants), sans prétention, distrayant, amusant parfois... même pour les adultes. Du moins ceux qui ne se prennent pas au sérieux !

Commander le DVD ou le Blu-Rau sur Amazon et soutenir les Mondes Etranges !

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Logo de giraud
mardi 5 avril 2011 à 00h22, par  giraud

Chronique alternative, publiée par notre ami Gulzar Joby !

Toujours à la pointe du progrès, l’Amérique a financé un obscure programme de transformations génétiques de hamsters en espions ! Les petites bêtes à poils se trouvent malheureusement à courts de crédits et leurs inventeurs au courant d’une terrifiante menace sur l’Humanité les relâchent dans la nature ! je vous passe cascades, rebondissements, gags, poursuites haletantes et l’happy end !

Sans moralisme inutile, bien réalisé, sans scènes inutiles, Mission-G est agréable à visionner, et surtout comporte d’intéressantes caractéristiques narratives, qui si elles n’ont font tout de même pas un chef d’oeuvre, rendent le film vraiment pertinent.

Se retrouvant bloqués dans une animalerie sans leur matériel, notre petite troupe rencontre des cobayes de compagnie, quelque peu encombrants ! C’est aussi là l’occasion de traiter le rapport des enfants avec leurs petits animaux de compagnie, qui finissent enrubannées dans une maison de poupées ou bien participant aux délires guerriers de petits garçons !

C’est caricatural, mais finalement assez bien vu. L’animal, modifié en arme par le gouvernement ou réduit à l’état de jouet par les enfants n’est plus un animal, par le refus de la nature même de l’animal... Mission-G est là au plus près de la réalité du rapport humain et animaux dans un monde industrialisé, ayant un rapport cynique ou trop sentimental avec la Nature.

Mais le plus fort vient certainement de la menace elle-même ! Il s’agit un cruel industriel fabricant de machines à café et autres robots ménagers qui veut toutes les relier par satellite et semble-t-il les transformer en machines à tuer l’Humanité toute entière !

La transformation des machines à café en machines à tuer est vraiment terrifiante, plus même, angoissante ! Malgré l’idée qui peut sembler ridicule au départ, Mission-G est un film pour enfants rappelons-le, ces scènes réussies en terme d’animation sont-elles prémonitoires ? La miniaturisation, les nano technologies permettrait-elle d’introduire de tels engins d’apparence inoffensive chez monsieur tout le monde, une centrale nucléaire, une base militaire ?

En tout cas, c’est un renouvellement original et réjouissant de "la menace", du "méchant" dans les films manichéens !

Très au fait des dernières évolutions et projets technologies avancées, les scénaristes ont également amené un assistant ailé à nos espions hamsters, une mouche équipé de caméras et autres détecteurs, mouche plus intéressé par manger des sucreries que de sauver l’Humanité ! Là encore, c’est drôle et au final très crédible.

Deux autres caractéristiques finissent de faire de Mission-G un bon divertissement qui nous parle du monde de demain matin...

Traumatisés par l’ignorance de leurs origines, les hamsters apprendront de leurs créateurs humains que finalement, ils ne proviennent pas de manipulations génétiques, masi sont des hamsters normaux, simplement surentraînés... C’est absolument pas crédible, mais ce n’est pas grave ! L’essentiel est que le film ne glorifie pas du tout l’ingénierie génétique, ce qu’il laisse supposer tout du long, mais revendique l’identité individuelle, l’effort pour devenr "quelqu’un", dans la veine certes de l’idéologie individualiste mais tout de même plus humaine qu’une propagande scientiste pure et dure, une croyance aveugle dans " le Progrès"...

De plus, l’ennemi, le manipulateur de ces millions de machines à café tueuses n’est peut-être pas celui que l’on croit...

Mission-G, un film recommandable pour enfants et adultes, pétri de fantasmes technologiques bien près d’être réalisables !

Agenda

<<

2018

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite