Rouge Rubis (Rubinrot) -- Votre note ?
4 votes


Rouge Rubis (Rubinrot)

Felix Fuchssteiner
samedi 1er août 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 14%

Dans la famille Shepherd, Gwendolyn est un peu le vilain petit canard, surtout comparée à sa cousine Charlotte. Parfaitement éduquée, élégante, capable de parler le latin, de jouer du violon, possédant de grandes connaissances en histoire, celle-ci est en fait préparée par la famille depuis son plus jeune âge pour accomplir une mystérieuse mission. Car les Shepherd dissimulent un incroyable secret : 12 d’entre eux possèdent un gène très rare leur permettant de voyager dans le passé et d’après leurs calculs, Charlotte serait le Rubis annoncé par la prophétie... Mais ils se trompent. Contre toute attente, c’est Gwendolyn qui se révèle avoir le gène. Malheureusement, Gwendolyn est tout le contraire de Charlotte, avec son look gothique et ses deux mains gauches ! Dans ces conditions, difficile d’aller mener une délicate et dangereuse mission au 19ème siècle...

Rien ne vaut un bon scénario et ce premier film de la trilogie des gemmes en est une nouvelle démonstration. Inspiré des romans de Kerstin Gier, ce film made in Germany ne brille ni par ses scènes d’action (inexistantes) ni par ses effets spéciaux (réussis mais plutôt rares et sobres). En revanche, on est rapidement captivé par l’histoire, plutôt originale, de cette jeune fille assez ordinaire qui va se découvrir un formidable pouvoir, ainsi qu’une famille pas ordinaire du tout, sans parler des deux chronographes dont un a été volé, et du redoutable et très antipathique compte Saint Germain. Et ne croyez pas que l’histoire soit simpliste, bien au contraire, elle est finalement assez complexe, avec de nombreux détails dont chacun a son importance.

JPEG - 70.5 ko

Cela dit, Rouge Rubis a aussi un petit côté Twilight... car Gwendolyn va devoir faire équipe avec Gideon De Villiers, un beau gosse assez imbu de lui-même qui était plus ou moins promis à sa cousine Charlotte, et les deux, après la période habituelle pendant laquelle ils vont s’envoyer des noms d’oiseaux, vont évidemment tomber amoureux. Mais à la différence de Twilight, l’intrigue amoureuse est loin d’être le principal intérêt du film.

JPEG - 57.9 ko

En dépit d’un budget qu’on devine assez limité, la production est très soignée, avec notamment des décors et des costumes tout à fait crédibles... tout comme les acteurs, bien évidemment inconnus (sauf éventuellement des amateurs de cinéma allemand). Et pour ceux qui auraient gardé de mauvais souvenirs de certaines séries TV teutonnes, il faut être honnête : quand on ne le sait pas, on ne peut se douter une seule seconde que Rouge Rubis est une production allemande, tant elle ressemble à ses concurrentes anglo-saxonnes. Curieusement, d’ailleurs, ses personnages portent des noms anglais et français et la plus grande partie de l’action se déroule à Londres.

JPEG - 99.6 ko

Mais une des originalités de Rouge Rubis réside dans la personnamité de son "méchant", le compte Saint Germain qui en plus de ses capacités de voyage temporel, peut lire dans les pensées et possède le pouvoir de télékinésie... et s’avère être un misogyne de première, attaquant régulièrement Gwendolyn sur sa supposée infériorité !

Globalement, Rouge Rubis n’a pas à rougir de la comparaison avec les autres grandes sagas pour adolescents et jeunes adultes, telles que [Hunger Games-1849] ou Divergente. Elle ne joue certes pas dans la même cour budgétaire et n’est pas aussi spectaculaire, mais son scénario vaut largement ceux de ses concurrentes. Merci à Condor (petite société de distribution de DVD qui monte...) pour avoir trouvé une nouvelle fois un film qui mérite d’être connu !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 31 Mo
MPEG4 - 31 Mo

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite