Extrait de Hodock -- Votre note ?
2 votes


Extrait de Hodock

DAF
mardi 21 septembre 2010
par Didier Giraud
popularité : 37%

Résumé officiel du roman (quatrième de couverture) : L’été de ses 16 ans, Alycia Thomson, une adolescente menant une vie des plus ordinaires, par pour l’Idaho rencontrer ses tantes. C’est avec elles qu’elle vivra désormais.
Rapidement, l’étrangeté de sa famille et des habitants des lieux l’interpellent : que lui cachent ses tantes derrière ces propos ambigus et ces regards équivoques ? Pourquoi son cousin lui est-il si hostile ? Que se cache-t-il derrière la porte verrouillée du grenier ? Que lui cachent ses camarades de classe sur elle mais qu’elle-même ignore ?
Elle découvre alors qu’elle est dotée de capacités extraordinaires. Elle réalise aussi qu’elle est à l’origine d’événements des plus mystérieux. Un monde dépassant ses rêves et ses cauchemars s’ouvre à elle : la planète Mysteria.

+

Face à une telle bonté
Faites qu’aujourd’hui soit né
Le meilleur des Sainbons
L’être qui aura sauvé
Notre planète bien-aimée
Du mal incarné
Dans le corps d’un nouveau-né

Murmura-t-elle en saupoudrant une poudre pailletée sur le corps du nourrisson dont la respiration s’agita, tandis que les deux autres individus proféraient des paroles dans une langue insondable.

– Kennet… lâcha-t-elle subitement dans un souffle, comme frappée d’une douleur assommante. Prends-la, dit-elle, tendant le nourrisson à son mari.

– Aphea… ça va ? s’inquiéta le jeune homme, prenant le bébé dans ses bras tremblants alors que sa femme venait de s’effondrer à terre.

– Aphea… répéta l’autre personne, une jeune femme aux yeux bleus comme ceux de son frère. Kennet… j’ai peur que… commença-t-elle, forcée de s’interrompre devant le spectacle qui se déroulait sous ses yeux.

Le nourrisson venait d’ouvrir ses paupières, et ses pupilles étaient d’un rouge flamboyant. Elles l’étaient, mais elles ne le restèrent pas, car bientôt elles devinrent bleu encre, puis violettes. Elles s’éclaircirent alors peu à peu, jusqu’à atteindre une délicate teinte mauve.

– Aphea… n’est plus, dit-elle dans un soupir, sa voix se brisant dans un sanglot.

– Elle a réussi, répondit Kennet les yeux larmoyants, tout en serrant contre lui ce petit corps fragile auquel il avait donné la vie avec sa femme, et dont il allait à présent devoir s’occuper seul. Quelques jours plus tôt, un évènement terrible s’était produit dans la petite ville de Liffuen, sans que personne, à l’exception d’une famille, n’en soit au courant.
Cette nuit-là, tous sauf cette même famille avaient été sauvés sans le savoir.

Une pierre tombale serait la seule à jamais en témoigner, plantée sur la montagne qui surplombait la ville. Son épitaphe disait : « À Aphea, qui a sauvé le monde des Ampiors au péril de sa vie ». Le lendemain, la famille Thaemes disparut de la petite ville de Liffuen, sans laisser la moindre trace derrière elle, à l’exception de cette pierre tombale.




Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite