Insensibles -- Votre note ?
3 votes


Insensibles

Juan Carlos Medina
samedi 20 avril 2013
par Didier GIRAUD
popularité : 15%

Dans les années 30, en Espagne, un groupe d’enfants insensibles à la douleur sont internés dans un hôpital psychiatrique. Aussi dangereux pour eux-mêmes que pour les autres, ils sont condamnés à vivre dans l’isolement le plus total... jusqu’à ce que la guerre civile éclate. Occupée par les "rouges" dans un premier temps, l’hôpital est ensuite repris les nationalistes. Un seul des enfants survivra à ces évenements... A notre époque, un médecin découvre qu’il est atteint d’un cancer. Sa seule chance : faire appel à ses parents pour une greffe de moelle osseuse. Mais il découvre alors qu’il a été adopté. Il part alors à la recherche de ses véritables parents...

Insensibles IMG/flv/Insensibles.flv

Il y a les fims d’horreur conçus pour les ados, formatés et hollywoodiens... mais il y a parfois, heureusement, d’autres films bien plus surprenants, réalisés pour un public plus adulte, avec en arrière plan autre chose qu’une université américaine et ses guerres intestines pour devenir capitaine de l’équipe de foot ou leader des pom-pom girls...

C’est la cas ici, avec ce film dont la majeure partie se déroule sur fond de guerre civile espagnole, un peu comme les films de Guillermo Del Toro, L’Echine Du Diable et Le Labyrinthe De Pan.

JPEG - 31.9 ko

Voilà donc un qui film qui ne vous laissera sans doute pas indifférent, la question étant de savoir si vous parviendrez à le regarder jusqu’au bout. Car non seulement Insensibles traite d’un sujet particulièrement difficile, puisqu’il aborde les tortures ayant eu lieu sous le régime franquiste, mais en plus il le fait au travers d’enfants au destin tragique.

Certes, il s’agit concernant ce deuxième aspect d’une pure invention, ne reposant en aucune manière sur des faits réels, ni même sur une maladie réelle. Mais même ainsi, voir des enfants subir ce qui infligerait des douleurs extrêmes à quiconque... ou inversement infliger ces douleurs à d’autres*, car ignorant tout du concept même de douleur, n’est pas un spectacle de tout repos.

JPEG - 22.4 ko

Heureusement, le film se déroule sur deux époques différentes, ce qui permet au spectateur de "souffler" de temps en temps... mais même ainsi, entre la maladie des enfants, le destin tragique de l’un d’entre eux, le cancer du personnage principal (pour la partie contemporaine du film), le contexte historique de guerre civile et les tortures, avouez que ça fait beaucoup !

Cela dit, Juan Carlos Medina n’en fait pas trop et la plupart des scènes d’horreur du film suggèrent beaucoup plus qu’elles ne montrent. Mais l’ambiance du film est définitivement trop sombre, trop grave, trop glauque, trop malsaine, pour qu’on en ressorte indemne.

JPEG - 16.2 ko

Pourtant, d’un point de vue esthétique, le film est superbe, avec une photographie particulièrement soignée, un rythme ni trop lent ni trop rapide, une bande son qui colle à la perfection aux images. Mais du coup, le contraste avec les horreurs qui se déroulent est d’autant plus frappant et choquant.

On cherchera en vain une quelconque faiblesse, un quelconque défaut à ce premier film de Juan Carlos Medina. Les acteurs, pour la plupart inconnus (à l’exception de Derek De Lint) sont bons et le "twist" final est plus ou moins attendu, mais suffisamment bien amené pour ne pas être deviné trop tôt dans le film.

On n’est donc pas loin du chef d’oeuvre et si le film est passé relativement inaperçu à sa sortie en salles (très réduite en France du fait d’une interdiction aux moins de 16 ans), on ne peut qu’espérer qu’il rencontrera un succès en vidéo qui serait amplement mérité !

Cliquer ici pour commander le DVD ou le Blu-ray sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* C’esr purement subjectif, mais pour ce qui me concerne, la scène avec le chien a eu du mal à passer...



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite