Les Aquanautes 1 & 2 - Physilia - Le Container -- Votre note ?


Les Aquanautes 1 & 2 - Physilia - Le Container

Joël Parnotte & Vincent Mallié
samedi 31 mai 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 5%

A bord de la station scientifique sous-marine Physalia, située à 500 mètres de profondeur dans l’atlantique nord, la vie de la population, essentiellement constituée de géologues est soudainement bouleversée par l’arrivée de militaires, chargés d’une mission top-secret. Mais cela empire lorsqu’un premier meurtre est commis au sein de la station, puis un second, dont le géologue Nando McRae est le seul témoin, le cadavre n’étant pas retrouvé et la victime ayant été officiellment ramenée à la surface. Tout ceci serait-il lié à la présence dans les parages de l’épave du Diodon, un cargo ayant récemment coulé et transportant un container qui est apparemment l’objectif de la mission des militaires ?

On a parfois les défauts de ses qualités et c’est un peu le cas de ces deux premiers albums de la saga Les Aquanautes qui en compte 5.

Le point fort cette saga, c’est son scénario, l’ambiance et le suspense que créent Parnotte et Mallié au fil des pages, avec des personnages dotés de personnalités riches et complexes qui contribuent à rendre l’histoire particulièrement réaliste, même s’il s’agit pour partie de science-fiction (car rappelons-le, il n’existe pas à ce jour de station sous-marine permanente telle que Physalia).

Mais il n’y a pas que de la SF dans Les Aquanautes, il y a aussi du polar, avec des meurtres et donc une enquête et bien entendu des suspects, les scientifiques étant bien entendu persuadés que le coupable est un militaire, et inversement. Et tout cela se construit pas à pas, avec une certaine lenteur, que certains pourront trouver excessive...

Le dessin est tout aussi réaliste, qu’il s’agisse de la station, qui correspond parfaitement à l’idée qu’on peut se faire d’une station sous-marine scientifique, ou qu’il s’agisse des scènes en "extérieurs", avec des dessins sombres qui rendent parfaitement l’ambiance des profondeurs aquatiques.

JPEG - 128.5 ko

Tout cela rappellera peut être, à ceux qui le connaissent, le fameux Abyss, de James Cameron, dans lequel les personnages se retrouvaient dans une situation un peu similaire. Mais dans Abyss, il y avait de l’action. Alors que dans Les Aquanautes, il y a surtout de la psychologie... et même de la psychanalyse, puisque le personnage principal en suit une ! Et malheureusement, Parnotte et Mallié nous en font amplement profiter, à coup de doubles pages qui reviennent fréquemment ralentir l’aventure, sans que cela apporte grand chose à l’intrigue, en plus.

A vouloir trop bien faire sans doute, les auteurs sont donc tombés dans l’excès, en essayant de donner trop d’épaisseur à leurs personnages, notamment celui de Nando, qui en devient presque ennuyeux. Avec un peu plus de concision, moins de psychanalyse et en allant un peu plus droit à l’essentiel, on se dit que ces deux albums auraient pu tenir en un seul. Il aurait alors été excellent ! Mais en deux, c’est une autre histoire...

Cliquer ici pour commander les albums sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite