Andy Serkis -- Votre note ?
1 vote


Andy Serkis

Un acteur qui restera dans l’histoire du cinéma
jeudi 31 juillet 2014
par Didier GIRAUD
popularité : 4%

Cela ne doit pas être facile à vivre, même s’il prétend le contraire. En tant que véritable acteur, Andy Serkis n’a jamais réussi à "percer" en dépit d’une filmographie respectable. En revanche, transformé en créatures diverses et variées par les miracles de la technologie numérique de motion capture*, il s’est fait une place dans les plus grandes productions du 21ème siècle. Cas particulier ou premier représentant d’une nouvelle génération d’acteurs ?

Il y a eu le cinéma muet, puis le cinéma parlant en noir et blanc, puis en couleurs. La 3D est apparue, a été abandonnée, puis en revenue sur le devant de la scène. Et le développement des films d’animation a fourni aux plus grands acteurs de nouveaux débouchés, à tel point qu’on parle aujourd’hui de "voxographie" comme on parle de filmographie. Andy Serkis, lui, marque une nouvelle étape, une nouvelle évolution dans le métier d’acteur, peut-être même un tournant.

JPEG - 35.1 ko

Il n’a pourtant aucune expérience de la SF, ni du fantastique ni de la fantasy lorsqu’il est retenu pour le rôle de Gollum, dans la trilogie du Seigneur des Anneaux réalisée par Peter Jackson. Cela va changer sa vie ! En 2001, dans La Communauté de l’Anneau, on ne fait que l’apercevoir. Mais dans les deux épisodes suivants, Les Deux Tours et Le Retour Du Roi, il devient un des personnages principaux... et c’est finalement de lui qu’on se souviendra le plus, avec quelques années de recul !

Du coup, les portes s’ouvrent un peu pour lui ety on le retrouve dans La Tranchée, un bon film d’horreur, mais toujours dans un petit rôle...

JPEG - 47 ko

Mais sa vraie carrière est lancée et après l’avoir dirigé en tant que Gollum, Peter Jackson fait de nouveau appel à lui pour devenir le nouveau King Kong et lui donne même l’occasion de montrer son vrai visage en lui confiant le rôle du cuinisier Lumpy.

Il retrouve ensuite des rôles plus traditionnels dans Alex Ryder ; Stormbreaker en 2006 puis Coeur d’Encre en 2009.

JPEG - 61.4 ko

Et une nouvelle fois, c’est une version numérique de lui-même qui va le replacer en haut de l’affiche. Fort d’une expérience désormais unique dans le monde des acteurs en matière de motion capture*, il devient le héros d’une nouvelle saga en décrochant en 2011 le rôle de César dans La Planète Des Singes : Les Origines, un rôle qu’il retrouve en 2014 dans la suite, La Planète Des Singes : L’Affrontement.

Toujours en 2011, on le retrouve dans le rôle du capitaine Haddock dans Les Aventures de Tintin : Le Secret De La Licorne, réalisé par Spielberg et co-produit par... Peter Jackson ! Et si tout va bien, on le reverra en 2016 dans Le Temple Du Soleil.

JPEG - 34.3 ko

Désormais, tout le monde se l’arrache ! Peter Jackson, toujours lui, qui lui rend son"costume" de Gollum pour sa nouvelle trilogie du Hobbit qui démarre en 2012 avec Un Voyage Inattendu, se poursuit en 2013 avec La Désolation De Smaug et se termine en 2014 avec La Bataille Des Cinq Armées... mais aussi Joss Whedon pour son deuxième épisode des Avengers, ainsi que J.J. Abrams pour Star Wars VII ! Pas mal, pour quelqu’un qui peut se payer le luxe de se promener dans la rue sans être reconnu !


* A l’aide de très nombreux capteurs placés sur les différentes parties du corps et du visage, la performance d’acteur est enregistrée, puis retraduite sur une créature virtuelle, créée et animée numériquement.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite