Psychose -- Votre note ?


Psychose

Alfred Hitchcock
vendredi 3 avril 2015
par Didier GIRAUD
popularité : 11%

Marion Crane, une jeune secrétaire, est amoureuse de Sam Loomis, dont elle aimerait partager la vie. Mais Sam traverse une passe difficile, son père est mort en lui laissant des dettes et suite à son divorce, sa boutique lui suffit à peine pour payer la pension alimentaire et il ne veut pas s’engager tant qu’il aura des difficultés financières. Lorsque son patron lui demande de déposer à la banque les 40 000 dollars en liquide qu’il vient de récupérer suite à une transaction immobilière, Marion ne résiste pas à la tentation. Elle fait ses valises et part rejoindre Sam avec l’argent. En chemin, une pluie violente l’oblige à s’arrêter dans un motel. En l’absence de restaurants à proximité, elle accepte l’invitation à dîner du propriétaire du Motel, un certain Norman Bates...

Tout a déjà été dit, et depuis longtemps, sur ce film plutôt mal accueilli par la critique en son temps et désormais considéré comme un des plus grands chefs d’oeuvre du cinéma de tous les temps, toutes catégories confondues. Mais s’il mérite une chronique sur ce site, ce n’est pas uniquement parce que la scène de la douche est un modèle du genre, étudiée, décortiquée même par tous les étudiants en cinéma.

JPEG - 20.7 ko

Psychose est en effet le film qui a donné naissance à lui seul ou presque* à un genre cinématographique (ou plutôt un sous-genre, sans que ce soit péjoratif), le "slasher" dans lequel de nombreuses victimes, généralement des étudiants, sont assassinées à l’arme blanche par un tueur plus ou moins humain. Car en plus de la scène de la douche et du caractère psychotique du personnage de Norman Bates, Psychose établit deux caractéristiques majeures du slasher : le tueur est le véritable personnage principal du film (pour ne pas dire son "héros") et les victimes féminines sont rarement complètement innocentes (vous aurez sans doute remarqué que les étudiantes les plus délurées sont toujours les premières tuées et dans Psychose, Marion ne se contente pas de relations sexuelles hors mariage et devient une voleuse, même si c’est par amour).

JPEG - 51.7 ko

Ce n’est donc pas un hasard si La Nuit Des Masques (Halloween), l’un des plus grands slashers, devenu culte lui aussi, est truffé de références au film d’Hitchcock, à commencer par sa principale actrice, Jamie Lee Curtis, qui n’est autre que la fille de Janet Leigh, l’actrice qui interprétait la fameuse Marion tuée dans la douche. Et ce n’est pas un hasard si le docteur Loomis d’Halloween porte le même nom le Sam Loomis de Psychose ! Parmi les slashers directement inspirés de Psychose, on pourrait également citer le premier film de la saga Vendredi 13, dont le tueur s’avère être la mère du coupable présumé, le fameux Jason (qui ne devient le fameux tueur au masque de hockeyeur que dans les films suivants).

Les fans de SF et de fantastique auront également remarqué que le scénario, inspiré d’un roman de Robert Bloch (grand écrivain fantastique, ami de Lovecraft), est signé Joseph Stefano, producteur de la fameuse série Au Delà Du Réel et que le générique du film est l’oeuvre d’un certain Saul Bass, réalisateur de l’extraordinaire Phase IV (son unique film, mais quel film !).

JPEG - 48.1 ko

Il n’est donc pas étonnant que Psychose tire davantage vers le film d’horreur que vers le thriller traditionnel (à l’époque, on parlait de film de suspense). Le générique de début, avec la fameuse musique de Bernard Herrmann, si souvent imitée mais jamais égalée, met d’ailleurs directement le spectateur dans l’ambiance ! Et la suite du film n’est pas en reste, avec une ambiance souvent glauque et angoissante (les oiseaux empaillés, qui annoncent ceux bien plus agressifs du film suivant d’Hitchcock sorti en 1963, Les Oiseaux... mais aussi l’aspect particulièrement inquiétant de la maison des Bates, qui semble avoir servi de modèle à bon nombre de maisons hantées !).

JPEG - 41.4 ko

Moins souvent citée que la fameuse scène de la douche, celle du trajet en voiture de Marion en fuite est tout aussi remarquable. Hitchcock traduit de façon extraordinaire la culpabilité de la jeune femme, inquiète du moindre regard des piétons qu’elle croise. Un peu plus tard, on peut se demander si le long plan pendant lequel elle conduit avec une voiture de police derrière elle n’a pas quelque peu inspiré Spielberg pour son Duel, avec là encore une réalisation formidable d’Hitchcock, qui alterne les plans sur le visage de Marion avec ceux sur le rétroviseur... Jusqu’au derniers kilomètres sous une pluie diluvienne qui vont l’amener à s’arrêter dans le fameux Motel. Un grand moment de cinéma !

Le seul petit regret qu’on puisse avoir concernant ce film tient aux dernières minutes, pendant lequel Hitchcock a jugé utile de faire intervenir un personnage de psychiatre afin d’expliquer à Sam Loomis (et surtout aux spectateurs de l’époque) la nature de la maladie mentale dont souffre Norman Bates... le procédé fait sourire aujourd’hui, à une époque où le moindre adolescent est familier de personnages tels que Dexter ou Hannibal le cannibale (et devinerait sans doute assez rapidement qui est réellement le tueur derrière le rideau de douche !).

Mais ce petit défaut qui n’en était pas un en 1960 ne nuit aucunement à ce monument du cinéma qu’est Psychose, qui n’a par ailleurs pas vieilli et reste toujours aussi fascinant.

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne


* certains considèrent que le giallo italien est également à l"origine de la naissance du slasher



Documents joints

MPEG4 - 3.7 Mo
MPEG4 - 3.7 Mo

Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite