Valerian Et La Cité Des Mille Planètes -- Votre note ?


Valerian Et La Cité Des Mille Planètes

Luc Besson
mercredi 13 septembre 2017
par Didier GIRAUD
popularité : 13%

En 2740, Valérian et Laureline, deux agents spatio-temporels, sont chargés de retrouver un réplicateur, une créature extra-terrestre qui est le dernier de son espèce. Une fois leur mission achevée, les deux agents se rendent sur Alpha, une station spatiale hébergeant de très nombreuses formes de vie. Mais la station est menacée par une force mystérieuse qui semble s’étendre et menacer tous ses habitants. Et lorsque les dirigeants d’Alpha sont attaqués par des créatures inconnues qui se réfugient dans la zone infectée, Valérian et Laureline décident de s’y rendre pour tenter de découvrir la vérité sur cette menace, sur ces créatures et sur le réplicateur, qui semblent inextricablement liés...

Il y a parfois des petites erreurs qui, accumulées, peuvent avoir un effet désastreux.

Mais où est donc passée Laureline, dans le titre du film ? Certes, la BD n’a été rebaptisée Valérian et Laureline que dans les années 2000... mais dès ses débuts à la fin des années 60, l’héroïne créée par Christin et Mézières s’avère être l’égal du héros qui donne alors son nom à la saga. Qu’elle ait été oubliée dans le titre d’un film sorti en 2017 est donc un poeu plus qu’une erreur, presque un contresens par rapport à l’esprit même de la BD d’origine.

Et ce n’est pas le seul problème que pose ce titre, qui était celui du 2ème album de la BD... dont le scénario n’a rien à voir avec celui du film, inspiré du 6ème album, L’Ambassadeur Des Ombres. On peut comprendre que le titre retenu pour le film soit plus "vendeur", mais on imagine le trouble, voire la déception des jeunes fans qui, après avoir vu le film, iront acheter la BD et découvriront le subterfuge...

Et puis surtout, surtout, quelle erreur de casting ! C’est d’autant plus regrettable que tout le reste, ou presque était parfait.

Car il est vrai que la "french touch" façon Besson, qui avait fait l’originalité du 5ème Elément, va à merveille à l’adaptation de la BD dessinée par Jean-Claude Mézières, dont le style foisonnant et souvent assez délirant lorsqu’il s’agissait de dessiner des formes de vie extra-terrestres (animales comme végétales), donnait à la BD un côté très "fantasy".

JPEG - 57.9 ko

Luc Besson a mis pratiquement 200 millions d’euros (ce qui en fait l’équivalent des plus gros blockbusters américains) et cela se voit à l’écran, presque à chaque instant, avec des effets spéciaux haut de gamme, à l’image de ces créatures superbes de la planète Mül et dont l’allure élancée fera sans doute dire à certains mauvais esprits qu’elles sont empruntées à Avatar (même si leur peau est de couleur argentée et non bleue). Les décors sont également superbes, même s’ils ne révolutionnent pas le genre, mis à part peut-être la scène du début du film en réalité (très) augmentée... mais dont on a du mal à comprendre la logique. Et n’oublions pas la bande originale, qui suit la mode actuelle (lancée par Les Gardiens de la Galaxie) consistant à reprendre des vieux titres des années 60 ou 70 (en l’occurrence, Space Oddity de Bowie).

Quant à l’idée pourtant fascinante de la base Alpha, dont la conception remonte à l’album publié en 1975, même si elle ne présente plus rien de nouveau après les séries Star Trek Deep Space Nine et surtout Babylon 5, qui font pourtant déjà figure d’ancêtres, elle reste d’actualité en ces temps troublés où l’on se retrouve parfois un peu en manque de tolérance...

JPEG - 46.3 ko

Mais ce casting... Non, ça, ça ne passe pas. C’est d’autant plus étonnant qu’en la matière, Luc Besson a su en d’autres temps se montrer visionnaire, révélant Milla Jovovich dans Le 5ème Elément, découvrant Natalie Portman dans Léon (bien avant La Menace Fantôme)... On se demande d’autant plus où il est allé chercher ces deux "acteurs" au physique d’adolescent attardé (Cara Delevingne a pourtant 25 ans et Dane DeHaan 31 ans au momen de la sortie du film) ! Peut-on imaginer un acteur ayant moins de charisme et un physique plus ordinaire que celui était le bouffon vert dans The Amazing Spider Man 2 (film qui a heureusement mis fin à un reboot très moyen) ? Mais pourquoi l’avoir retenu pour incarner Valérian ? Quant à Cara Delevingne... Hollywood ne manque pourtant pas de jolies rouquines (car Laureline était rousse !). Donc là aussi, pourquoi ce ce choix d’une mannequin dont le principal talent semble être d’afficher une moue boudeuse, alors que le personnage de la BD était - à l’opposé d’un Valérian souvent un peu trop sérieux - à la fois pétillant, fantaisiste et très féminin ?

Mais que ce soit elle, Dane DeHaan ou les autres acteurs du film, tous semblent malheureusement atteints par le syndrome de la "gueule de 6 pieds de long". Comme si le métier d’acteur se résumait à prendre un air grave en fronçant les sourcils (ce que Cyril Hanouna, dans une émission aussi célèbre que décriée, appelle une "tête de suspense") pour tenter de convaincre les spectateurs qu’on est dans un film sérieux avec de gros enjeux...

JPEG - 53.9 ko

Et la légèreté, l’humour dans tout ça, et le second degré ? Heureusement, il y a les Shingouz (les trois créatures à tête de canard), très réussis... Heureusement, il y a Rihanna, dont le personnage apporte un peu d’humanité et d’émotion au film...

Pour résumer, tout aurait pu être différent avec d’autres acteurs, avec une Laureline flamboyante et un Valérian héroïque et charismatique. Et on en aurait redemandé, Luc Besson se serait attelé à une suite et on aurait enfin eu une première saga de SF française au retentissement mondial... mais tout cela est remis en question, hélas et on ne s’en réjouira pas (à la différence de certains média qui semblent prendre un plaisir malsain à descendre le film). Mais il faut bien avouer que, si on a envie de voir la suite des aventures de Laureline et Valérian (agents spatio-temporels qui n’ont pas fait le moindre voyage dans le temps dans le film...), on n’a pas vraiment envie de revoir Cara Delevingne et Dane DeHann !

Cliquer ici pour commander le Blu-ray ou le DVD sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Documents joints

MPEG4 - 26.6 Mo
MPEG4 - 26.6 Mo

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

24 décembre 2009 - Disney + Alice + Burton = ???

Une adaptation revue et corrigée à la sauce Tim Burton reprenant pour partie le visuel de (...)

28 octobre 2009 - Mad Max 4 Fury Road : enfin !

Les fans l’attendaient depuis la fin des années 1990, toutes les rumeurs circulaient, (...)

27 octobre 2009 - Star Trek : le DVD et le Blu-Ray sont sortis !

Comment vous convaincre que ce Star Trek vous étonnera, même si vous n’êtes pas fan ? (...)

20 novembre 2008 - C’est bientôt Noël ... et le DVD d’Indiana Jones 4 va sortir. Ca tombe bien, non ?

Indiana Jones et le Royaume du Crane de Cristal, ça fait partie de ces spectacles que vous (...)

13 mars 2008 - La Quatrième Dimension est de retour !

La fameuse série TV de Rod Serling revient, cette fois sous blister dans les kiosques à (...)

publicite