Milla Jovovich -- Votre note ?
7 votes


Milla Jovovich

Elle est aux zombies ce que Sigourney Weaver est aux aliens !
jeudi 17 septembre 2009
par Didier Giraud
popularité : 19%

Pas question ici de faire dans le genre people en rappelant qu’elle a épousé Luc Besson en 1997 et qu’elle a récemment épousé Paul Anderson, principal réalisateur (entre autres) de la saga Resident Evil... Hein ? Mais non, je l’ai pas dit ! Car on pourrait en tirer des conclusions tout à fait erronées. Or Milla Jovovich mérite mieux, en tant qu’actrice, que des ragots de comptoir !

En 1997, elle révolutionne la mode capillaire en devenant Leeloo, l’héroïne aux cheveux rouges du Cinquième Elément, de Luc Besson, aux côtés de Bruce Willis, Gary Oldman, Ian Holm, Chris Tucker ... dans lequel elle crève l’écran, vêtue d’une étrange mais séduisante tenue (signée Jean-Paul Gaultier). Un rien l’habille, Milla Jovovich ... Mais déjà, elle démontre dans ce film une aisance remarquable dans les scènes d’action, les arts martiaux et les acrobaties en tous genre sur fond d’écran vert... et un talent d’actrice qu’elle confirmera 2 ans plus tard, hallucinante et hallucinée dans le rôle de Jeanne d’Arc.

JPEG - 42.6 ko

En 2002, changement de réalisateur (hum...) mais retour au film d’action avec le premier volet de la saga Resident Evil, de Paul Anderson, inspirée du jeu vidéo du même nom. Aux Côtés de Michelle Rodriguez, autre star féminine (quoi que ...) du film d’action, elle commence à dégommer du zombie à tout va ...

JPEG - 26.1 ko

Mais ce n’est qu’un début, car on la retrouve 2 ans plus tard dans Resident Evil : Apocalypse, le moins réussi de la série (mais toujours écrit et produit par Paul Anderson).

En 2006, elle fait une pause au niveau des zombies, mais se démène encore plus pour sauver Ultraviolet, un film de SF / action de Kurt Wimmer... mais elle n’y parvient pas tout à fait, du fait de la pauvreté du scénario.

JPEG - 5.2 ko

Alors elle revient en 2007 à ses zombies, dans Resident Evil : Extinction, une belle réussite signée Russell Mulcahy (qui fut le réalisateur d’Highlander, ceci expliquant cela).

Du coup, on annonce pour 2010 un quatrième épisode (ou un cinquième, si on tient compte du film d’animation Resident Evil : Degeneration). Resident Evil : Afterlife marquera le retour de Paul Anderson derrière la caméra et Milla jovovich y reprendra son rôle d’Alice, ce (charmant mais dangereux) organisme génétiquement modifiée par les savants fous d’Umbrella Corporation.

C’est pas mal tout ça ... et franchement, Milla Jovovich a indéniablement quelque chose de plus par rapport à ses consoeurs et néanmoins concurrentes, Rhona Mitra, Kate Beckinsale, Summer Glau, etc. Mais tout de même... espérons qu’elle saura mettre un terme à cette série de films d’action qui semble l’enfermer dans un registre trop étroit pour elle. Elle peut faire tellement mieux ...


Une autre mannequin s’est imposée dans le domaine de l’étrange : la superbe Famke Janssen.



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite