Peter Cushing -- Votre note ?
3 votes


Peter Cushing

Peut être le plus grand spécialiste des films fantastiques !
samedi 22 novembre 2008
par Didier Giraud
popularité : 4%

Un rapide coup d’oeil sur Wiki permet de se rendre compte qu’il compte au moins une quarantaine de film fantastiques à son actif ! Même même si on se souvient de lui dans Star Wars ou dans Biggles, il restera avant tout célèbre pour ses rôles dans les films de Hammer, souvent aux côtés de Christopher Lee et sous la direction de Terence Fisher.

Bon ... on ne va quand même pas dresser la liste exhaustive de ses films ! Essayons donc de se limiter aux principaux.

Peter Cushing a tout d’abord été le Baron Viktor Frankenstein, dans Frankenstein s’est Echappé en 1957. Il poursuit dans ce rôle avec La Revanche de Frankenstein en 1958, l’Empreinte de Frankenstein en 1964, Frankenstein Créa la Femme en 1967, Le Retour de Frankenstein en 1969 et Frankenstein et le Monstre de l’Enfer en 1974 !

Mais dès 1958, il devient un autre personnage emblématique des films fantastiques de l’époque : le Docteur Van Helsing, dans Le Cauchemar de Dracula. Il reprendra ce rôle dès 1960 dans Les Maîtresses de Dracula, en 1973 dans Dracula 73 ainsi que dans Dracula Vit Toujours à Londres, en 1974 dans les 7 Vampires d’Or.

Il interprète également le fameux Docteur Who, héros de la série cultissime de la BBC, dans Docteur Who Contre les Daleks en 1965 puis dans Les Daleks Envahissent la Terre en 1966.

Et en 1977, il donne l’ordre d’anéantir Alderaan, la planète de la princesse Leia dans le premier épisode de la saga Star Wars ... dans lequel son ami Christopher Lee jouera également 20 ans plus tard (le Comte Dooku). La même année, on le retrouve dans un nanar assez sympathique : Le Commando des Morts-Vivants.

On l’a vu également dans La Malédiction des Pharaons (l’ancêtre des films de momie) et dans Le Chien des Baskerville en 1959, dans le Train des Epouvantes en 1965, L’Ile de la Terreur en 1966, La Maison qui Tue en 1971, Le Retour de l’Abominable Docteur Phibes en 1972 et Centre Terre : Septième Continent en 1976.

Avec sa longue silhouette, son visage sévère et son regard menaçant, il n’avait pas son pareil pour porter sur ses épaules des films qui, sans lui, n’auraient guère eu d’intérêt. Peter Cushing au générique, c’était déjà la garantie d’éprouver des frissons dans le dos lors de ses apparitions ! Il faut dire qu’il en fallait moins à l’époque qu’aujurd’hui pour faire peur aux spectateurs ...

Mais même si tous ses films n’ont pas été des chefs d’oeuvre, et même si la plupart ont assez mal vieilli, il y a peu de véritables "nanars" dans sa filmographie... et Peter Cushing reste à ce jour un des plus grands acteurs du cinéma fantastique.



Commentaires  (fermé)

lundi 2 mars 2009 à 00h11

il me semble dommage de ne pas evoquer Le redoutable homme des neiges(real:val guest).
film a l’ambiance si particuliere...

Agenda

<<

2018

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite