Terence Stamp -- Votre note ?


Terence Stamp

Un des meilleurs "méchants" du cinéma de l’étrange !
lundi 22 décembre 2008
par Didier Giraud
popularité : 4%

Qu’il s’agisse de blockbusters ou de films plus confidentiels, Terence Stamp a toujours accordé au Fantastique et à la Science Fiction une part prépondérante de son travail. Vous l’avez forcément déjà vu dans un des films suivants ...

On démarre il y a quarante ans, avec un rôle dans ce qu’on appelait un "film à sketches), Histoires Extradordinaires, tiré du recueil de nouvelles d’Edgar Poe.

Dix ans après, on le retrouve dans Le Voleur de Bagdad, un film d’aventures à l’ancienne, avec les effets spéciaux toujours très kitsch de Ray Harryhausen, dans lequel il est Jaudur, un magicien maléfique.

Ensuite, il enchaîne les rôles. La même année, il devient le famaux général Zod dans Superman et surtout Superman 2 en 1980. Il reprendra ultérieurement ce même rôle dans la série Smalville à partir de 2002.

En 1985, il est un inquiétant scientifique menant des expériences sur les singes dans Link, un film injustement oublié (pourtant prix spécial du jury du Festival d’Avoriaz).

Idem en 1988 avec Futur Immédiat : Los Angeles 1991 (au titre anglais plus intelligent : Alien Nation), un film encensé par la critique mais un peu boudé par le public à l’époque.

Après une pause d’une dizaine d’années (dans le domaine de l’étrangeà, il fait son grande retour en 1999 avec le très attendu Star Wars Episode 1 : La Menace Fantôme, dans lequel il est le Chancelier Suprème Valorum, qui va devoir céder sa place à Palpatine ... Un de ses rares rôles de "gentil" !

L’année suivante, il fait une courte apparition dans Planète Rouge ... puisqu’il ne survit pas à "l’amarsissage" !

Il se tourne ensuite en 2003 vers la comédie fantastique dans Le Manoir Hanté et les 999 Fantômes, aux côtés d’Eddie Murphy.

En 2004, il interprète Stick, le "sensei" d’Elektra dans le film de Rob Bowman.

Et en 2008, il continue dans la série des adaptations de comics américains, avec Wanted : Choisis Ton Destin.

Petits ou grands rôles, Terence Stamp est donc définitivement un de ces acteurs qui constituent aujourdhui encore le paysage de l’étrange. Espérons qu’on le verra encore longtemps !



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2018

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite