Le cycle de Tshaï -- Votre note ?


Le cycle de Tshaï

Jack Vance
jeudi 29 janvier 2009
par Monstermadness
popularité : 19%

En découvrant la planète Tschaï, le vaisseau terrien "Explorator IV" est détruit par un missile. Unique survivant de la catastrophe, Adam Reith va devoir affronter un monde baroque, violent et pourtant d’une beauté envoûtante. un monde peuplé de 4 races extra-terrestres, les belliqueux Chasch, les impénétrables Wankh, les farouches Dirdir et les mystérieux Pnume, et d’humains maintenus en quasi-esclavage. Déjouer les traquenards, explorer les secrets des cités géantes, percer les mystères des hommes-hybrides : autant d’étapes pour une extraordinaire odyssée, qui permettra peut-être à Reith de rentrer chez lui... si jamais il réussit à survivre.

Sur Tschaï, 4 races extra-terrestres se cotoient et donnent chacun leur nom à un des volumes du cycle : Le Chasch, Le Wankh, Le Dirdir, Le Pnume. Chacune d’entre elles a ses coutumes, ses croyances, ses rites, ses superstitions, son système de gouvernement, qu’Adam va progressivement découvrir au fur et à mesure de ses aventures et de son exploration de la planète. Il y a également des humains sur la planète. Mais, leur technologie étant moins avancée, ils sont considérés comme une sous-espèce.

Cela ne va toutefois pas durer. En bon héros américain, Adam va apporter la liberté à ces peuples aliens ... et leur imposer sa propre idélogie et ses propres valeurs, sans jamais les remettre, ne serait-ce qu’une seule seconde, en question ! Quant à ses méthodes, elles sont souvent assez brutales et radicales.

Mais bon ... ce serait excessif de réduire le cycle de Tschaï à ces considérations ! Les aventures d’Adam Reith composent en effet, avant tout, une magnifique fresque épique, dans un univers particulièrement exotique avec sa faune, sa flore, ses cités. Tschaï est une planète dure mais envoûtante, sur laquelle se cotoient des technologies avancées et des archaïsmes : on s’y déplace aussi bien à dos de bête qu’en aéroglisseur, on s’y bat aussi bien à l’épée qu’avec des armes à rayons ...

C’est ce mélange de Science Fiction et de Fantasy, qui est la véritable marque de fabrique de Vance, qui donne son charme à ce cycle, qui a ensuite été adapté en bande dessinée par Jean-David Morvan, dont les dessins donnent une idée de l’univers imaginé par l’écrivain.

JPEG - 5 ko JPEG - 3.5 ko JPEG - 5.5 ko JPEG - 6.5 ko











Comme dans tout cycle de Fantasy qui se respecte, le héros rencontre au gré de ses aventures de nombreux personnages étranges, dont certains vont le rejoindre et constituer un petit groupe motivé par la même quête. L’action se déroule à un rythme soutenu, passant d’une péripétie à une autre en quelques pages ... et Il faut signaler une certaine dimension érotique, très légère certes, mais pas si courante dans la SF de l’époque !

Du Jack Vance comme on l’aime donc ... et comme on aimerait le voir, un jour peut être, sur grand écran ?

Cliquer ici pour commander le livre sur Amazon

Infos sur l’achat en ligne



Commentaires  (fermé)

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

publicite